Magazine Culture

Jeanne

Par Arielle

Jeanne
Un conte a déboulé,

A fait une boulette

Et s’est pris un boulet

Sur le nez

Jeanne la garçonne s’est esclaffée.

Riez, riez braves gens

Cette mégère non apprivoisée

Sera de mon gant,

Giflée.

Jeanne la guerrière s’est exprimée.

Sachez, Môsieur

Que je suis bien née,

Que derrière mes yeux

Se cache l’hérédité.

Jeanne la friponne ne craint pas le bûcher.

Sorcière, tu seras brûlée !

Vive et à petit feu.

Par tous tes stratèges,

Je fais ce vœu.

Jeanne la brigandine entonne une prière.

Dans ce monde confisqué par les hommes,

Je suis déclarée hérétique et excommuniée,

Fautive de porter des vêtements, en somme

Masculins, dérangeant leur fierté.

Jeanne la divine fut déclarée relapse sur la place du vieux marché.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arielle 5596 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog