Magazine High tech

Test : mass effect 2

Publié le 30 janvier 2010 par Volt

Nous sommes en Europe, le 23 Novembre 2007, l’hiver approche et la période de Noël sera déterminante. Ce dernier E3 fut en demi-teinte autant par sa taille que par son catalogue de titres annoncé qui n’a pas réussit à impressionner. Les regards reste donc fixés sur plusieurs blockbusters déjà présentés tels que Gear of War, Assassin Creed et Call of Duty 4. Un autre de ces titans également attendu allait réussir à élargir ma vision de joueur. Il fut développé par Bioware et son nom est: Mass Effect.

Après plus de 50 heures de jeu dans les pattes, finis un nombre incalculable de fois le scénario et ceux dans les différents modes proposés, un renouveau devenait vital. Heureusement que Bioware a prévu son coup. Trois ans sont passées et voilà la sortie de Mass Effect 2.

Le blister se laisse retirer sans trop de difficulté, deux DVD… hum…. Ça s’annonce bien ! Le ventilateur de la console commence à tourner, j’insère le Saint jeu dans son enclave. Après 2 ans d’attente, espérons qu’il ne me déçoive pas.

Shepard rempile une fois de plus ! :

En 2183, l’humanité a découvert, via des relais extraterrestre, un moyen de parcourir l’univers à la vitesse de la lumière, on appelle cela l’effet cosmodésique ou «Mass Effect». Vous incarnez un officier appartenant à l’armée de l’Alliance du nom de Shepard  et qui aura la dure tache de représenter l’ordre dans tout l’univers.

Cet épisode se place deux ans après les évènements du premier opus. Ayant sauvé le monde de la menace des geths, une race d’androïde dirigée par un extraterrestre du nom de Saren, Shepard va devoir faire face à un nouveau danger. Des faits étranges se déroulent dans différents coins isolés de la galaxie, des colonies entières d’humains disparaissent et devinez quoi !… Vous êtes le seul à pouvoir résoudre ce mystère…

Ce sera donc à bord de votre vaisseau que vous irez recruter une équipe provenant des quatre coins de l’univers pour répondre à cette terrible menace…

TEST : MASS EFFECT 2
TEST : MASS EFFECT 2

Pad en mains ça donne quoi ?! :

L’équipe de développement a clairement joué la carte de la sécurité en conservant plusieurs des caractéristiques qui avait fait le charme de son prédécesseur. Toutefois, je vous rassure, Bioware ne s’est pas reposé sur ses lauriers ! J’en ai pour preuve les combats qui, dans Mass Effect 2 a clairement été axés sur la tactique.

Nous retrouvons donc un système retravaillé, qui nous oblige à la couverture pour éviter de ne pas voir apparaître trop vite sur nos écrans «Echec critique»… De ce fait, une nouvelle interface nous a été concoctée spécialement pour élargir notre vision de jeu. En effet, le mode immersion a été enclenché, rien n’est affiché a l’écran outre l’arme que vous possédez et la barre de santé qui apparaitra en bas de votre écran en fonction que vous vous fassiez toucher ou non.

En parlant de ça, certains crieront au scandale, d’autre y verront des bénéfices, quoiqu’il en soit oubliez les kits de soins . Dorénavant il vous suffira à la manière d’un Gear of War de vous mettre à couvert pour récupérer votre barre de santé.

En ce qui me concerne, l’un des gros défaut du premier opus était le nombre de ses armes. Cette fois-ci quelques améliorations ont été apportées. Nous retrouvons toujours le pistolet, le fusil à pompe et le sniper mais dorénavant nous accueillons le lance grenade ainsi que certaines armes aliens. Malheureusement, vos alliées n’auront pas le droit au même traitement de faveur… Ils ne posséderont que deux armes qui seront par la suite customisables grâce aux minerais récupérés. La gestion des munitions a également été modifiée, dehors le système de surchauffe, maintenant vous devez les récupérer sur le corps de vos ennemis..

Côté IA les développeurs ont fait du bon boulot, les adversaires sont redoutables ! Inutiles de se la jouer trop bourrin ou vous retournerez illico au dernier point de sauvegarde. Vos alliés aussi ne sont pas des tendres, ils savent se mettre à couverts sans que vous leur en donniez l’ordre et utilise leur pouvoirs de manière très efficace. Bien évidemment si vous avez choisis au départ d’activer l’option de gestion automatique. Dans le cas contraire, vous aurez la joie de gérer avec subtilité tous les paramètres de vos compagnons.

Notons qu’en dehors des passages de combats, d’autres points du jeu ont été retouchés plus pour le pire que pour notre bonheur… En effet, la gestion des capacités de votre personnage et de vos alliés ont été simplifiés au maximum. Finis les points à répartir, aux dizaines de capacités à développé vous n’en retrouvez plus que six pour le personnage principales et quatre pour les alliés, ce qui réduit clairement le côté RPG du jeu mais ne dérange en rien sa réalisation que nous allons voir maintenant.

TEST : MASS EFFECT 2
TEST : MASS EFFECT 2

Esthétiquement :

Le titre édité par Electronic Arts possède un scénario qui ferait pâlir Georges Lucas en offrant un rythme très soutenu. D’une durée avoisinant les vingts heures de jeu, la quête principale ne vous laissera pas le temps de respirer en vous obligeant à passer d’une galaxie à l’autre tout en jouant du flingue.

Avec cela, un univers travaillé et soigné nous est proposé. A la fois riche et varié le titre nous donne la possibilité de visiter de véritable mégalopoles mais aussi de petits villages vacant de toute population humaine ou non. Côté graphisme, le jeu a subit quelques retouches, principalement au niveau des cinématiques. En soit rien de transcendant mais de petites améliorations sujettes à l’appréciation. Le grain de peau est plus détaillé, l’aliasing ne saute pas aux yeux et les espaces donnent une impression de profondeur agréable. Je me suis souvent arrêter de jouer pour admirer avec joie l’étendu des paysages. (Ilium…)

Au cas ou vous en auriez marre de dézinguer des aliens, Bioware a pris soin de s’attarder sur la relation avec vos alliés. Vous aurez toujours la possibilité de discuter avec eux en visitant les différents quartier de votre vaisseau. Et ainsi de récupérer par l’occasion quelques quêtes annexes qui reste d’ailleurs très à variées. Vous devrez d’ailleurs surveiller leurs confiances au travers d’une jauge qui ne restera toutefois pas fondamentale.

Les journalistes avaient mis en exergue la possibilité d’importer les personnages que vous aviez créé lors du premier épisode. Il faudra toutefois avoir fini Mass Effect en ayant conservé la dernière sauvegarde auto du scénario. Sans cela, il vous sera obligé de recréer un personnage lambda. Les choix fait précédemment auront une place prépondérante durant votre aventure. Vos faits et gestes seront mis en avant et vous réserveront de temps à autres de petits instants de nostalgies.

Les musiques sont prenantes mais proviennent malheureusement pour la plupart du premier épisode. Ne crachons pas dans la soupe, les aficionados frétilleront à réentendre leurs sonorités préférées. On remarquera l’absence du Mako, cette voiture qui nous permettait de visiter les mondes en toute liberté et au gré du vent. De ce fait, ce manque réduit sensiblement le côté exploration du jeu. Un autre point négatif, reste celui des temps de chargements qui reste un peu (voire beaucoup) trop long, même en installant le jeu sur sa console, mais cela reste un détail qui ne tâche en rien la qualité du jeu.

TEST : MASS EFFECT 2
TEST : MASS EFFECT 2

Conclusion:

Bioware nous offre une fois de plus un grand cru mais sans pour autant surprendre. Mass Effect 2 fait mieux que son prédécesseur mais ne rénove pas le genre. Les développeurs ont su récupérer une bonne partie de ce qui a fait le succès du premier épisode en le peaufinant habilement. Les points les plus négatifs sont sur la simplicité qui à été mise en place de manière à ouvrir le jeu à plus de personnes. Le coté RPG en perd donc obligatoirement. Lors des quêtes, le jeu reste toutefois assez linéaire dans la réalisation de vos objectifs mais c’est chercher la petite aiguille… Le titre est destiné à tous mais surtout à ceux qui ont adoré le premier opus. Moi qui suis amateur, je n’ai qu’une chose à leur dire : Foncez !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Volt 456 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte