Magazine Poésie

Invictus

Par Gerard

Dans cette nuit qui m’environne
Dans ces ténèbres qui m’emprisonnent
Je loue les dieux qui me donnent
Cette âme inflexible et noble.


Prisonnier,
Je ne veux pas me rebeller.
Meurtri,
Je suis debout de mes blessures.
En ces lieux de hontes et de pleurs,
Ne s’avancent que l’horreur et les ombres
Les ans à venir s’annoncent sombres
Mais je ne connais pas la peur.


Aussi étroit que soit le chemin,
Même si l’on m’accuse et me blâme,
Je suis maître de mon destin,
Le capitaine de mon âme.

William Henley


(Poème fétiche de Nelson  Rolihlahla Mandela pendant ses 27 années de prison)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gerard 804 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines