Magazine Info Locale

Aux Halles, la soupe est bonne !

Publié le 31 janvier 2010 par Delanopolis
Nouvelles révélations exclusives du Delanopolis : il n'y a pas qu'Unibail qui entend se goinfrer aux Halles. Une myriade de maîtres d'ouvrages, architectes, bureaux d'études, paysagistes, économistes, etc. vont profiter grassement de ce projet foireux pour se remplir les poches. Pour certains, les recettes dépasseront allègrement les 25 millions d'euros ! Aux Halles, la soupe est bonne ! Nous vous avons révélé (rappel ici ), il y a quinze jours, comment la mairie s'est mise elle-même dans une seringue dans une négociation qui risque de permettre au groupe Unibail-Rodamco de devenir propriétaire du coeur de Paris pour la somme de 50 millions d'euros. A propos, un calcul certes trivial mais instructif permet de comprendre l'énormité du bradage. Sachant que le Forum et les parkings tangentent les 90.000 mètres carrés et qu'il y a encore quelques surfaces à gratter du côté du cinéma UGC, on arrive à un prix de vente d'à peine plus de 550 euros le mètre carré. Miam !

Mais ces investisseurs altruistes ne sont pas les seuls à se gaver, pour parler comme Delanoë parle de Total.

Tous les protagonistes de cette terrible opération ont droit à leur part du gâteau. En cliquant ici et vous découvrirez deux tableaux qui font le point sur cette distribution des prix. Agrandissez l'image et faites la pivoter si elle n'est pas suffisamment lisible sur votre ordinateur. Et, surtout, ne la montrez pas à vos amis architectes qui rament pour survivre, ils auraient le tournis.

Quasiment à égalité avec 26 millions d'euros, la bande à Mangin et la bande à Berger se partageront les plus beaux morceaux, sachant que des marchés leur ont déjà été passés et que des avenants en tout genre augmenteront encore l'addition. On en voit d'ailleurs déjà apparaître au bénéfice de Seura, l'agence de Mangin.

Belle ripaille en vérité, digne de la tradition ancestrale des Halles. Et tout ça pour construire une sorte d'aérogare pachydermique en plein Paris ayant pour vocation principale de refaire un centre commercial ! Si ce projet est réalisé, les Parisiens n'en ressentiront les effets dévastateurs sur leurs impôts que progressivement, car s'agissant d'un "investissement", Delanoë pourra endetter la ville ras la gueule.

Un conseil : déménagez-vite !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delanopolis 84441 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte