Magazine

iPad : la critique est sévère

Publié le 30 janvier 2010 par Ivanm

« iPad, c’est notre technologie la plus avancée dans un appareil magique et révolutionnaire, à un prix incroyable « , a déclaré Steve Jobs, à l’occasion du Keynote Apple du 27 janvier (présentation-conférence des nouveaux produits). Mais le public n’a pas été aussi enthousiaste : à peine dévoilé, l’iPad croule déjà sous les critiques de la presse et des blogueurs. En effet, la tablette tactile de la célèbre firme à la pomme s’est vue rapidement qualifiée d’ »iPhone gonflé… sans le téléphone » par Michael Hiltzik, spécialiste nouvelles technologies au Los Angeles Times. Et il renchérit : « un iPod qui ne tient pas dans la poche mais sans assez de capacité pour stocker votre collection de musique ».

iPad : la critique est sévère

Photo du groupe Facebook : The iPad. It only does nothing.

On le voit sur cette image, l’iPad est déjà parodié sur Facebook, ou bien encore sur twitpics. Sur Twitter, la tablette est souvent associée au mot « déception ». Cerise sur le gâteau, « pad » en anglais a une signification bien particulière (je vous laisse chercher, c’est peu « glamour »), les mauvaises blagues fusent : on parle de gaffe marketing.

Et la presse n’est pas très clémente : à peine 48h après la présentation, l’express.fr dresse la liste des principaux défauts de l’iPad ayant déjà fait l’objet d’un article dans la presse :

1. Le nom iPad est déja utilisé

2. Pas de flash pour l’iPad

3 . L’iPad n’est pas multitâche

4. Pas de port HDMI ni de cartes mémoires

5. Ni Webcam, ni appareil photo

Un point positif cependant, des journaux comme Le Guardian voient dans la tablette un moyen de « mettre un prix sur le journalisme numérique ». Mais le grand public d’aujourd’hui possédant un mobile « connecté » et un ordinateur portable voit donc peu l’intérêt d’adopter l’engin.

  • Alors pourquoi l’iPad ?

Pour Apple, cette tablette va permettre d’élargir sa gamme de terminaux mobiles, mais un des principaux objectifs du lancement d’un tel produit est surtout de récupérer des parts de marché à Amazon. En effet, avec son Kindle, Amazon a connu un franc succès : aux États-Unis, les ventes du lecteur numérique ont explosé durant les fêtes de fin d’année, et dans plus de cent pays depuis octobre, le Kindle détiendrait déjà près de 60 % de parts du marché des « liseuses », selon le cabinet d’études Forrester Research.

Graph ebooks
Source : Flurry Analytics via configHardware.com

Steve Jobs a donc décidé d’être un peu plus présent sur le marché des livres électroniques.

Sur ce graphique, on voit nettement que le nombre de e-books disponibles sur iTunes a brusquement augmenté en 4 mois (juillet-octobre 2009). On observe donc ici la stratégie d’Apple, qui a multiplié les accords de distribution avec les éditeurs de contenus (New-York Times, Harper Collins…) depuis mi-2009, afin de pouvoir préparer au mieux le terrain pour son iPad.

Gros point noir cependant, le confort de lecture n’est pas le même que sur du papier électronique, et les consommateurs risquent de se tourner vers des produits moins « agressifs » pour les yeux.

  • Top ou flop ?

La « magie Apple » doit continuer à opérer si la firme ne veut pas que sa tablette connaisse le même destin que son MacBook Air (arrivé en troisième position du « top tech flop 2008″ de CNNMoney.com). Et le pari semble risqué, car d’autres grands se sont déjà cassé le nez bien avant (Microsoft et son UMPC en 2006…qui s’en souvient ?).

Autre fait inquiétant pour Apple : il existe déjà des tablettes tactiles de très bonne qualité, et des partenariats avec Google se précisent (Tablette Archos 7 Androïd).

Alors Apple va t-il réussir à imposer sa tablette sur le marché, ou l’iPad sera-t-il rapidement classé en tant que « techno-gadget » ?

Source : JDD.fr, nouvelobs.com, Challenges, lexpress.fr, letelegramme.com, linternaute.com.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ivanm 39 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte