Magazine

La diversité culturelle d’Haïti menacée

Publié le 30 janvier 2010 par Veosearch

Le séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010 a causé la mort de plus de 100 000 personnes. Au de-là des douloureuses pertes humaines, le risque n’est plus seulement sanitaire, ni social, ni économique. La culture haïtienne riche d’une diversité exceptionnelle est directement menacée.

HAITI-QUAKE-CATHEDRAL

Les bâtiments qui abritaient manuscrits, archives et fonds patrimoniaux, socles de cette culture, sont à terre. Nombre de ces documents remontent au 16ème siècle et des fonds entiers retracent l’histoire du pays, de la révolution haïtienne aux luttes pour la liberté et l’indépendance. Les collections de la plupart des bibliothèques publiques et universitaires ont aussi été gravement touchées. Quant aux structures culturelles et éducatives de la capitale, elles sont en partie détruites.

Dans un communiqué, Dany Laférière, intellectuel haïtien, déclarait aux médias canadiens : « Quand tout tombe, il reste la culture. Et la culture, c'est la seule chose que Haïti a produite. Ça va rester. Ce n'est pas une catastrophe qui va empêcher Haïti d'avancer sur le chemin de la culture. Et ce qui sauve cette ville, c'est le peuple. C'est lui qui fait la vie dans la rue, qui crée cette vie. Il ne faut pas se laisser submerger par l'événement ».

Logo_bibliotheque_sans_frontiere.jpg

Bibliothèques Sans Frontières, qui travaille depuis plusieurs années sur le sol haïtien (projet « 200 bibliothèques pour tous en Haïti »), lance un appel au don pour retrouver et préserver les ouvrages coincés sous les décombres.

L’ONG indique que sa prochaine Assemblée Générale, qui se tiendra le 18 février prochain, sera consacrée à la question de l’effort à mener en direction d’Haïti dans les prochains mois. Un hommage particulier sera rendu à Mamadou Bah, dont le nom sera donné au siège de Bibliothèques Sans Frontières dans le 19ème arrondissement de Paris. M. Bah, représentant de l’ONU, avait proposé un projet de création bibliothèque pour les adolescents purgeant une peine dans un des centres pénitentiaires gérés par la mission de l’ONU en Haïti.

''Pour faire un don par chèque : BSF - Urgence Haïti 69 rue Armand Carrel 75019 Paris ou sur www.bibliosansfrontieres.org''


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Veosearch 96 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte