Magazine France

Les partis et leurs petites manipulations

Publié le 31 janvier 2010 par Patjol
Je parlais il y a quelque temps du dégoût des Français pour les partis( Les partis, à vous dégoûter de la politique ). C'était après la décision du PS de soutenir Georges Frêche en Languedoc-Roussillon...
La donne a changé, le PS ne le soutient plus. Solférino a décidé de prendre le risque de perdre cette région en investissant la maire de Montpellier, une des rares socialistes du coin qui ne soit pas inféodée au Seigneur Frêche. Qu'est-ce qui a changé depuis le mois de novembre ? On veut nous faire croire que c'est cette petite phrase sur Fabius. Fabius dit qu'il ne voterait pas Frêche dans sa région, et Frêche lui réond qu'il ne le ferait pas non plus parce qu'il a « une tête pas très catholique ». C'est un prétexte. Prétexte, parce que dire que quelqu'un a une tronche pas très catholique, même si c'est du langage Frèche, non politiquement correct, ce n'est pas une référence à sa religion. D'ailleurs, Fabius est athée. Comme il y a beaucoup d'athée dont la famille est d'origine catholique, lui est athée d'origine juive. Le PS fait la vierge effarouchée en découvrant la manière de parler de cet olibrius, mais en fait il avait tous les éléments il y a plusieurs mois quand il a décidé de ne pas investir de liste PS contre lui. Il l'avait même viré du parti pour des propos autrement plus graves que ceux-là.
Le vrai sujet ce n'est donc pas ce pseudo-dérapage. Le vrai sujet, c'est que le PS a enfin décidé de prendre le risque de perdre cette région pour ne pas cautionner l'énergumène. Il y a un mois je dénonçais la décision de parti d'investir Frèche sans l'investir, et je comparais ça à l'UMP qui avait fait la même chose pour Vanneste aux législatives. Aujourd'hui je regrette que le PS ait d'abord pris cette mauvaise direction pour devoir maintenant en changer. Le PS aurait dès le début dû s'entendre avec les Verts pour proposer une liste alternative, et prendre le risque de perdre cette région. Maintenant c'est plus difficile, les Verts étant partis seuls et ayant déjà prévu de se rapprocher du NPA, FdG, et j'en oublie, pour le 2nd tour.
Côté UMP, cette semaine n'a guère été reluisante non plus. Avec Villepin qui s'érige en victime, qui proclame qu'il a été innocenté alors qu'il a été relaxé faute de preuves. Avec cet appel du parquet qui, tout prévisible qu'il était, apparaît comme un fait du prince.
Comment coulez-vous que les Français aiment la politique ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patjol 98 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines