Magazine

Haïti et ONG : le pouvoir des médias (publics) en question

Publié le 31 janvier 2010 par Cpouvreau
Haïti et ONG : le pouvoir des médias (publics) en questionVoilà un sujet qui me travaille depuis quelques temps. A vrai dire, il me travaille depuis le dernier Téléthon et ma réflexion sur le sujet a redoublé à l'occasion du séisme en Haïti et de la catastrophe humanitaire qui s'en est suivi. Ce sujet, c'est le rôle des médias - et particulièrement des médias publics - dans la sensibilisation, la mobilisation et la collecte de fonds. C'est un article publié sur le site de l'Express qui m'incite à m'exprimer sur le sujet. Je ne suis donc pas le seul à me poser ces questions. Et des échanges facebookiens avec deux confrères (ils se reconnaitront) m'ont décidé définitivement.
Que les choses soient claires entre nous : je ne juge pas les organisations qui ont été médiatisées (ou non...) à l'occasion du séisme qui a touché Haïti. Je ne juge pas leur travail ou leur action. Je ne juge pas les partenariats ou les accords ONG-médias qui se sont tissés. Surtout dans un contexte si dramatique. Au contraire, en bon fundraiser, je ne peux que me réjouir - in fine - d'une telle mobilisation. Mobilisation dans laquelle le web à largement trouvé sa place.
Au travers de ce billet, je souhaite juste ouvrir une réflexion avec vous. Celle de la responsabilité des médias (en particulier des médias publics) dans l'expression de la générosité du public face à une urgence humanitaire. J'espère que vous apprécierez la neutralité de la formulation...
Nul ne contestera le pouvoir des médias dans les stratégies de communication et de collecte de fonds. C'est le boulot de celles et ceux qui font des RP. Plus une cause est médiatisée (sous un angle positif), plus elle est susceptible de collecter. C'est mécanique. Au passage, on notera que les médias (au travers des journalistes et de leur support d'expression) sont tour à tour Ange et Démon. La plume du journaliste peut être celle qui valorise, congratule ou encense. Mais elle sait aussi être celle qui sanctionne, juge et détruit. A tord ou à raison. Peu importe. Pour ma part, je n'irai pas jusqu'à parler de liaisons dangereuses entre médias et ONG - comme l'a fait Renaud Revel pour l'Express. Les liaisons dangereuses relèvent de l'émotionnel, du coeur. J'espère bien que les "liaisons" entre ONG et médias relèvent plus de la raison. Et - idéalement (à mon sens) - dans un but d'information. Car tel est le rôle premier des médias.
Ce qui me dérange - pour recentrer ma réflexion sur ce drame en Haïti -, c'est le déséquilibre de visibilité - induit par les médias - entre les organisations qui ont pourtant toute légitimité à être "présentes sur ce terrain". Il est certainement une vraie réflexion de fond à mener sur cette question. Il est à mon sens criticable (au sens noble du terme) que certaines organisations bénéficient d'une visibilité quasi monopolistique (je sais : le terme est volontairement fort...) au sein de médias - TV, radio ou Presse. Qui plus est, publics. Les médias ne devraient-ils pas se limiter à ouvrir les yeux du public - dans une dynamique informationnelle - sur la diversité des ONG intervenant en Haïti ? Au public de faire - ensuite - son choix...
Une réflexion similaire serait d'ailleurs transposable à cet événementiel qu'est le Téléthon. De même que toute autre construction impliquant médias et ONG dans une dimension à définir. Encore une fois, je ne conteste ni l'utilité ni la légitimité de ce temps fort de la collecte en France, qu'est le Téléthon. Je m'interroge simplement sur l'équité de l'implication des médias publics dans le paysage non-profit français. Le pluralisme de l'information - défendu par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) - ne devrait-il pas intégrer une telle dimension ?
Enfin, c'est juste ma réflexion à moi. Rien qu'à moi.
Si vous souhaitez donner votre avis, je vous invite à répondre au tout petit sondage situé dans la colonne de droite de ce blog (en haut !).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Haïti

    Dans le cadre de son boulot, Léon a eu au téléphone une dame qui s'occupe d'adoption. Elle a elle-même adopté. Ils ont évoqué l'adoption d'enfants d'Haïti. Lire la suite

    Par  Didier54
    A CLASSER
  • tous ensemble, reconstruire Haïti

    tous ensemble, reconstruire Haïti

    Tous ensemble, RECONSTRUIRE HAÏTI, c'est le fil conducteur d'une série de concerts donnés au profit de la fondation de France et organisés par le collectif ... Lire la suite

    Par  Pjjp44
    A CLASSER
  • Couleur Haïti

    La Ville de Balma et le Collectif Haïti des Associations de Midi-Pyrénées proposent une semaine consacrée à Haïti : expo, contes, concert, conférence,... Lire la suite

    Par  Toulouseweb
    INFO LOCALE
  • Ong Bak 2

    Bob aime se battre alors il se bat.     Il cherche à venger son père qui a été assassiné sous ses propres yeux alors qu’il était tout minot. Lire la suite

    Par  Corentino
    AVENTURE/ACTION, CINÉMA, CULTURE
  • Ong Bak 2

    Bob aime se battre alors il se bat Il cherche à venger son père qui a été assassiné sous ses propres yeux alors qu’il était tout minot. Lire la suite

    Par  Tunisie
    INFO LOCALE, INTERNET
  • Bonne Fête, Haïti !

    Pierre Jacques Chéryjacqueschery@reveiled.netL'Etat d'Haiti fut créé le 1er Janvier 1804. A ce moment précis, les hommes et les femmes qui avaient lutté pour... Lire la suite

    Par  509
    HUMEUR
  • Séisme en Haïti

    Séisme Haïti

    Tremblement de terre en Haïti survenu à 22h53 heure suisse (16h53 heure locale) Catastrophe en Haïti Les communications dans le pays sont fortement perturbées... Lire la suite

    Par  Suisseblog
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ

A propos de l’auteur


Cpouvreau 31 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte