Magazine Info Locale

EXCLU: Interview de Jean-François Battini (Forza Corsica- Demain la Corse).

Publié le 01 février 2010 par Assoacp
EXCLU: Interview de Jean-François Battini (Forza Corsica- Demain la Corse). Début aujourd'hui de notre étape de rencontre avec les candidats des élections territoriales en Corse. A ce jour pas tous les candidats ont répondus favorablement à notre demande, nous attendons encore quelques jours de considérer que leurs interviews ne seront pas réalisées. Aujourd'hui première étape de nos rencontre, avec le candidat de "Forza Corsica - Demain la Corse" Jean-François Battini. Un grand merci à Mr Battini pour sa disponibilité.
1): Votre parti sera de nouveau au rendez-vous des prochaines élections territoriales. Dites nous en plus sur votre parti. Quand a t-il été crée, et dans quel but ?

"DEMAIN LA CORSE-FORZA CORSICA a été créé au début du mois de septembre 2009, dans le but de participer à l'élection territoriale de 2010, au travers d'une liste que j'aurai l'honneur de conduire, et aux élections suivantes. Ce nouveau venu sur la scène politique insulaire s'inscrit dans la logique et dans la continuité du Cercle de réflexion Demain la Corse que je préside également et que j'ai créé avec quelques amis proches, en octobre 2007.
Le Cercle de réflexion qui continue à exister, indépendamment du Mouvement politique FORZA CORSICA, a conduit une réflexion de fond de longue durée et a notamment travaillé sur les thèmes de la Précarité, de la place de la Corse dans la Méditerranée ainsi que de l' Ecologie et du développement durable, qui ont fait l'objet de trois colloques.
FORZA CORSICA entend se donner les moyens d'accéder aux responsabilités pour traduire cette réflexion dans les faits".


2): Pour les prochaines territoriales (dont vous conduirez la liste de Forza Corsica - Demain la Corse), est ce que votre liste est à ce jour arrêtée ?

"La liste est en bonne voie d'élaboration et sera finalisée au plus tard le 15 février, date limite de dépôt des candidatures. Nous procéderons très prochainement à sa présentation à Bastia d'abord, puis à Ajaccio. Sachez qu'elle comprendra notamment l'ensemble du Comité Stratégique du Mouvement à savoir Christine Villanova, syndicaliste, Armand Figlie, informaticien, Jean Ferrari, Commandant des Sapeurs-Pompiers, Jean-François MATA, ingénieur en environnement, Fabrice Orlandi, avocat à Paris, représentant de la diaspora. Il s'agit donc d'une liste qui sera essentiellement composée de personnalités neuves, issues de la société civile et qui intègrera éventuellement des politiques, sous réserve qu'ils s'inscrivent clairement dans notre démarche".



3): Quels sont les grands axes de votre programme pour répondre au mieux aux préoccupations des électeurs ?


"Nous articulons tout notre Projet politique et nos 50 Propositions pour la Corse (deux documents consultables et téléchargeables sur notre blog www.forzacorsica.com) sur la nécessaire insertion de la Corse en Méditerranée, condition de son développement économique, social et culturel et sur l'impératif de l'Ecologie et du Développement durable.
Nous prônons une Corse qui se rassemble, qui affirme ses priorités, qui dit clairement ce qu'elle veut et qui négocie un partenariat de confiance avec l'Etat et l'Union Européenne. Nous appelons de nos voeux une Corse fière d'elle même, qui se situe dans une optique dynamique et non plus statique, qui se développe en préservant et en confortant son identité".

4): Votre parti se rapproche t-il plus de la droite, où de la gauche ? Où est-il ouvert à tout le monde pour faire parti de votre liste ?

"Personnellement, de part mes anciennes fonctions de Directeur de Cabinet de José Rossi, sous la précédente mandature de l'Assemblée de Corse, je suis clairement situé dans le camp libéral mais le Mouvement politique FORZA CORSICA comporte aussi des personnalités de gauche, centristes et nationalistes et ne peut donc être situé dans un camp si ce n'est celui de la Corse. Il faut en finir avec les vieux clivages idéologiques archaïques et travailler tous ensemble pour notre île, avec les Corses d'origine, les continentaux qui s'installent en Corse et partagent nos valeurs et la Diaspora qu'on a jusqu'à présent oubliée. Seule compte pour nous la volonté d'aller de l'avant, quelle que soit la couleur politique. Tout le monde peut faire partie de la liste".


5): Depuis la création de votre parti, combien comptez-vous de membres ?


Notre Mouvement a été créé tout récemment, en septembre dernier Il y a de nouveaux adhérents tous les jours.


6): A ce jour, est-il prévu des réunions publiques pour les dernières semaines qui restent avant le premier tour ?

"Des réunions publiques seront organisées très prochainement et feront suite aux nombreuses réunions qui ont déjà eu lieu depuis le mois de septembre. Elles seront annoncées sur notre blog".



7): Pouvez-vous tirer un bilan à ce jour des grands travaux des hommes en place au sein de l'exécutif de Corse ?

"C'est, me semble-t-il, à eux de le faire, ils sont les plus qualifiés pour cela. Plus généralement, nous ne nous situons pas, à FORZA CORSICA, dans une logique de critique ou de positionnement par rapport aux autres. Nous préférons affirmer notre ambition pour la Corse et dire ce que nous, nous ferons lorsque nous serons arrivés aux responsabilités. Pour le reste, nous ne faisons de procès d'intention à personne, chaque responsable politique Corse aime la Corse et fait ce qu'il estime devoir faire au moment où il est aux responsabilités. Nous pensons simplement, qu'à l'avenir, il faudra procéder radicalement autrement".


8): Plus généralement, comment jugez-vous les action du Président de la République (qui viendra une nouvelle fois dans quelques jours dans l'île), concernant la Corse ?

"Nous nous appuyons sur deux projets forts portés par le Président de la République, Nicolas Sarkozy l'Union pour la Méditerranée et le Grenelle de l'Environnement, dont nous pensons qu'ils constituent une opportunité extraordinaire pour la Corse. La réforme territoriale qu'il est en train d'engager pour l'ensemble de la France continuera également une chance pour notre île. L'emprunt national va nous aider puissamment. Cela étant, je vous rappelle que j'ai travaillé au plus haut niveau, dans la discrétion requise par ma fonction de Directeur de Cabinet de l'ancien Président de l'Assemblée de Corse, au processus de Matignon, mis en oeuvre par les équipes de Lionel Jospin. Mon credo est qu'il faut travailler, avec les équipes aux affaires au niveau national, quelle que soit leur couleur politique, en ayant en tête le seul intérêt de la Corse".

9): Concernant le Galsi, où la Corse devrait faire partie du projet du raccordement, quel est votre point de vue sur cette mesure ?

"Le raccordement au GALSI, que nous soutenons totalement, serait une excellent chose pour la Corse. S'il se produit, il faudra féliciter notamment les associations de défense de l'environnement qui ont réalisé, depuis de nombreux mois, un travail formidable d'explication, de lobbying et de mobilisation"

10): Enfin, dernière question concernant les élections territoriales. Si les élections avaient lieu demain, que direz-vous aux électeurs qui seraient susceptibles d'être indécis avant le premier tour ?

"Ces élections constituent, plus que d'autres, un tournant décisif pour notre île. Une opportunité historique se présente à nous avec le Grenelle de l'Environnement et les ambitions méditerranéennes du Président de la République. Il faut savoir enfin monter dans les trains de l'histoire, faisons le tous ensemble et avec FORZA CORSICA qui est la seule force neuve sur le terrain politique insulaire.

Portez nous aux responsabilités ,à l'Exécutif de la future Assemblée de Corse et nous ferons de grandes choses ensemble en tirant le meilleur parti de l'excellence et du potentiel Corses,en faisant de notre île, sur la durée, un modèle en Méditerranée. Notre jeunesse mérite cet avenir là".

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Assoacp 658 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine