Magazine Environnement

Sarabande de Carnavals

Publié le 01 février 2010 par Lecomte
Dscf3481Adieu pluie et vent. Adieu stress et soucis.

Février, mois des fêtes et du rire. Mois du Carnaval, ou plutôt des Carnavals ! En bonne fille du Nord, bien dénommée Ch'ti, je vous entraîne dans la sarabande folle des carnavals ! Non pas celle du célèbre carnaval de Dunkerque mais plutôt des Carnavals d'ailleurs !

J'aime ces rites et festivités. Jamais la fête ne m'a semblé si utile et indispensable. Dans ce monde de consommation et de technologies, de productivité et d'urgence, le Carnaval laisse place au rêve, à l'imaginaire parfois enfouis dans notre coeur d'enfant.

Carnaval, mot magique... L'espace de quelques jours, l'ordre social est oublié, mis au rencart. Chacun peut devenir autre... La servante se change en  princesse, l'aristocrate s'encanaille...Chacun exulte et

BLOG CRNAVAL dscf3468_4
s'éclate entre railleries et désirs refoulés. J'aime ces fêtes où la tête se vide, le coeur explose  entre folklore et bonne humeur... parfois méprisées de certains esprits.

Même ce chérubin bien coloré lors du carnaval de Bâle a déjà fait sienne cette maxime de La Rochefoucauld :
" Qui vit sans folie n'est pas si sage qu'on croit."

Suivez-moi... je vous emmène dans le monde de la gaîeté.

 Empruntons l'itinéraire de Charles Henneghien et de son superbe livre " Les plus beaux carnavals d'Europe " Ed. CPE - pour s'ébaudir et chanter, "braver les interdits et la morale en exaltant  ces péchés capitaux que le carême voudrait exorciser ".

Goûtez à pleines dents à ces savoureux bretzels que vous offre si chaleureusement ce " Hansel " goguenard  à Schramberg en Forêt -Noire.

Dscf3464_1
Le carnaval  alémanique  - le  " Fasnet " - a conservé son caractère païen et mystérieux. Chaque hiver, les habitants se travestissent et peuplent les rues de dieux et démons, de sorcières et sorciers.

Déguisés de peaux de bêtes avec ceintures de sonnailles en souvenir peut-être de vieux cultes totémiques, de masques en bois sculptés et peints à la main, ces monstres cornus symbolisent les forces du mal associées à l'hiver.

Chaque costume a sa signification propre, tel ce " Narro " , sorte de fou du roi médiéval aux traits aristocratiques, déguisé en chat, monstre ou âne, chevelu et hirsute qui vous sourit ... à sa manière ...Aussi avec quelle ferveur fête-t-on dans cette région de montagne le retour tant espéré du printemps !

Dscf3465_1

Découvrez autrement...le Suisse ! Aimable et réservé, parfois même distant et policé, le Suisse devient autre lors du carnaval. L'un d'eux affirme que " Pendant le carnaval, on est comme on est. On est vrai. " Le Suisse porterait-il un masque le reste de l'année ? La question reste en suspens...

Le Carnaval de Bâle est une des traditions les plus célèbres et les plus extravagantes du pays, pourtant si rangé et courtois à nos yeux ...

Dès le matin - le Morgenstraich - les rues de la ville, plongées dans le noir, vibrent au son obsédant des tambours et de la musique lancinante des flûtes, sous le brouhaha des 10 000 carnavaleux masqués et costumés portant des lanternes décoratives, marchant d'un pas cadencé - 90 pas à la minute.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lecomte 104 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog