Magazine Internet

iPad : tout savoir sur la tablette tactile d’Apple

Publié le 01 février 2010 par Sylvain Ratton

Impossible de résister à l’envie de donner son avis comme tout le monde sur le produit qui a fait le tour du web avant la conférence d’Apple mais aussi après. En effet, le mercredi 27 Janvier à vu une conférence présentée par Steve Jobs. Un rendez-vous annuel mais qui a apporté son lot de nouveautés en termes d’organisation. Elle a eu lieu un mercredi, plusieurs médias étaient présent et le patron de la firme était à l’heure comme si l’on avait envie de bien faire les choses. Les boutiques en ligne (Apple Store) sont même restée ouvertes durant la Keynote. Tout le monde attendait la présentation d’un nouveau produit !

Retour sur la présentation et les caractéristiques de l’iPad

iPad : tout savoir sur la tablette tactile d’AppleComme tout les passionnés, j’ai voulu suivre le live sur le web. Comme l’année dernière, je me suis dis que j’allais bien trouver un site en streaming qui retransmet l’évènement. Et bien non, la faute à des serveurs qui ont crashé au moment des diffusions par le surplus de monde comme si la terre attendait une annonce énorme. J’ai donc décidé d’aller faire un tour sur le site welovemac.net. Emmené par Matthieu Blanco, j’ai vécu l’évènement en direct grâce à ce « podcast live » qui a été suivi par près de 20 000 personnes !

Tout le monde l’attendait alors Steve Jobs présente la bête. Un appareil très fin avec un écran de 9,7″, sans aucun clavier, des bords noirs. Avec les premières images, on voit tout de suite qu’il ressemble à une sorte d’iPhone géant, « idéal pour surfer sur Internet » selon Steve. Il se lance alors dans une démonstration de ce que l’on peut faire et on découvrira grâce à Adobe ce que l’on ne peut pas faire (lire le Flash notamment).

Continuons du côté des caractéristiques techniques : 10 heures d’autonomie, à peine plus d’1 cm d’épaiseur, poids de 700 g, processeur de 1 Ghz made in Apple (innovation à souligner), mémoire flash de 16 à 64 Go, Wi-Fi 802.11 n, enceintes, accéléromètre, micro, boussole…Au vue des derniers résultats écologiques de la firme (voir le baromètre de GreenPeace), le produit est écolo et les applications seront téléchargeables depuis l’App Store (y compris les jeux).

iPad : tout savoir sur la tablette tactile d’Apple

Les logiciels embarqués ont tout de même été revus : iTunes, Mail, iCal ou encore Safari ont été entièrement revus afin de profiter au mieux de l’écran de 9,7″ de la tablette. Une version spécifique d’iWork a même été créé.

iPad : tout savoir sur la tablette tactile d’Apple
Parlons un peu de chiffres…

L’iPad sera vendu à partir de 499$ pour un iPad Wi-Fi de 16 Go de stockage. Il faudra compter 599$ et 699$ pour les versions de 32Go et 64Go. Ces versions seront disponibles à la fin du mois de mars. Aux États-Unis, le prix de l’iPad Wi-Fi équivaut à celui de 2 iPod classic 160 Go. Si on fait une bête multiplication par 2 avec le prix du Classic en France, il serait vendu 458 €. Pour le modèle 32 Go, il serait vendu en France 549 € et l’iPad haut de gamme devrait se situer aux alentours des 650 €. Connaissant Apple, il est possible que la firme s’accorde des marges plus ou moins importantes en fonction des modèles.

iPad : tout savoir sur la tablette tactile d’Apple

Parlons du modèle iPad avec Wi-Fi et 3G. Il est vendu 629$ pour une version 16Go, 729$ pour une version 32Go et 829$ pour une version version 64Go. Il faudra ajouter au prix de la tablette un abonnement mensuel estimé aux alentours des 30$. Pour 250 Mb de data, le prix est de 14,90$. Aux Etats-Unis, Apple a renouvelé son deal avec AT&T en sachant que pour la France, ce sera plus difficile car on suppose que des négociations sont en cours. Il faudra de toute façon attendre le mois de juin.

L’iPad, déjà très fortement critiqué

A peine présenté, l’iPad est déjà fortement critiqué par plusieurs blogs et sites spécialisés. Ce dont je suis sûr, c’est qu’il manque effectivement plein de petites choses à l’iPad pour me combler pleinement. Pourquoi ne pas avoir mis toute la connectique d’un MacBook dans l »iPad?

iPad : tout savoir sur la tablette tactile d’Apple

A mon sens, une prise USB aurait été utile afin de pouvoir connecter une clé USB ou encore une lecteur de carte SD permettant de s’en servir comme cadre photo numérique et partager ses images en famille. Il manque aussi une caméra de type iSight en façade afin de pouvoir faire du Skype où tout autre type d’appli de messagerie instantané permettant la vidéo. J’avais même pensé qu’Apple aurait pu innover en nous proposant un système de reconnaissance faciale. Dernier petit point : le connecteur dock sur la tranche la plus longue. Cela signifie tout simplement que si vous voulez poser l’iPad sur son dock, cela ne peut se faire qu’en mode portrait alors que le mode paysage pourrait lui aussi être pratique.

iPad : tout savoir sur la tablette tactile d’Apple

Bref, plein de petits détails qui laisse croire que cette version permet de tester de nouveau le terrain de la tablette tactile qui demeure un concept maudit. Souvenez-vous, Apple avait tenté en 1993 de se diriger sur ce marché avec Newton. Certes à l’époque c’était John Sculley qui était PDG d’Apple (après avoir evincé Steve Jobs). D’ailleurs, Steve avait totalement arrêté le produit par esprit de revanche ou par lucidité économique. Aujourd’hui, on retrouve l’esprit de Newton dans des produits comme le Palm ou encore l’iPhone.

Le nom iPad va-t-il poser de soucis à Apple ?

Ici et , des voix s’élèvent pour dénoncer Apple et son iPad, accusé d’usurpations en tout genre. Le nom du produit est contesté puisqu’en fin de semaine dernière, c’est le groupe de services et d’équipements informatiques japonais Fujitsu qui revendique l’usage premier du nom « ipad » pour certains de ses appareils destiné à la grande distribution. Par exemple, « IPAD » est le nom d’un terminal numérique portable du groupe, sorti en 2002, destiné à faciliter la consultation des prix et des stocks à tout moment et en tout lieu dans un magasin. Il a lui aussi un écran tactile, bien qu’il ne mesure que 3,5″ de diagonale. On retrouve le WiFi et le Bluetooth, mais la ressemblance s’arrête là : l’iPad de Fujitsu a un processeur Intel, et tourne sous Windows CE. Et coûte 2.000 $, là où l’iPad d’Apple coûte quatre fois moins. Fujitsu semble bien décidé à faire valoir ses droits sur la marque.

iPad : tout savoir sur la tablette tactile d’Apple

On se souvient qu’Apple avait du batailler avec Cisco pour récupérer le nom iPhone, qui désignait une ligne de téléphones dédiés à la VoIP, qui avaient été, quant à eux, régulièrement mis à jour. La société américaine Slate Computing a déjà déposé auprès des autorités japonaises le nom « ipad » pour toute une gamme de produits électroniques, allant des ordinateurs aux métronomes en passant par des jouets ou téléphones portables. En dehors des Etats-Unis, le géant allemand Siemens a lui aussi enregistré au niveau international la marque « IPAD » pour des moteurs et micro-moteurs électriques, appliqués à divers produits. Au Canada, l’iPad est aussi un soutien-gorge rembourré.

Steve Jobs est accusé d’être un « voleur d’idée » ?

Le nom n’est pas le seul objet de toutes les querelles. Depuis la levée de mystère sur le produit et ses fonctionnalités, plusieurs sociétés à travers le monde se dressent contre le géant américain, l’accusant d’avoir volé leur idée. Selon le journal LeMonde, la dernière entreprise en date à manifester son mécontentement est chinoise, Shenzhen Great Loong Brother Industrial. Le responsable de la compagnie prétend commercialiser exactement le même produit depuis 6 mois en Chine. La tablette « P88″, comme l’a baptisée la société, est d’apparence extérieure quasi identique.

Plus lourde et plus épaisse que l’iPad, le modèle chinois se vante malgré tout de proposer un écran plus grand, davantage de mémoire et surtout des ports USB, élément manquant de l’iPad d’Apple. La P88 a été lancé en août et présenté l’an dernier lors d’une foire d’électronique à Berlin. Ce qui fait dire clairement à Huang Xiaofang que Steve Jobs est un copieur: « Je ne comprends pas. Pourquoi ont-ils fait la même chose que nous ?« . A noter toutefois que la P88 chinoise dispose d’une batterie d’une durée de charge d’une heure et demie alors qu’Apple promet 10 heures d’usage continu sans recharge.

Reste à savoir si les tribunaux de commerce seront appelés à trancher sur l’utilisation de ce nom contesté jusque dans la blogosphère. Les railleries se multiplient sur le net, les internautes ne manquant pas de rappeler que « ipad » fait penser à « serviettes hygiéniques » (« pad ») en anglais. Du coup, le mot « Tampon » est devenu le deuxième sujet le plus discuté sur Twitter…Ces débats montrent en tout cas qu’Apple n’a pas finit d’entendre des contestations.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvain Ratton 334 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine