Magazine Football

Saragosse a recruté à tour de bras !

Publié le 01 février 2010 par Benjphil

EdmilsonAussi inutile qu'il soit, le mercato hivernal a tout de même vu quelques clubs s'agiter afin de maintenir le train de vie des agents de joueurs. En ligue 1, on a vu Boulogne-sur-Mer, mais c'est en Espagne que l'on trouve le club le plus hyperactif du mois de janvier : Le Real Saragosse qui a fait signer pas moins de sept recrues.

On l'a appris en fin de soirée dimanche soir, Saragosse a recruté un septième élément lors du marché hivernal. Une vielle connaissance du championnat de France d'ailleurs puisqu'il s'agit d'Edmilson, l'ancien milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais, capable de jouer en défense centrale (ou l'inverse). Âgé de 33 ans, le champion d'Europe 2006 avec Barcelone et champion du monde 2002 avec le Brésil gardait la forme avec Palmeiras qui a eu le bon goût de le laisser libre. Son contrat porte sur 5 mois avec une option pour une saison supplémentaire qu'on devine en cas de maintien du promu, ce qui n'est pas gagné d'avance. Saragosse est actuellement 18ème avec le même nombre de points que Tenerife (19è), mais jamais qu'à 1 point de Valladolid (17è), 2 d'Almeria (16è) et 3 de Malaga (15è).

Révolution de vestiaire

Si Saragosse s'est montré aussi actif sur le marché hivernal c'est afin de combler le trou béant laissé par la plus mauvaise défense de liga. 42 buts encaissés en 20 matches et des branlés mémorables contre le FC Séville (4-1), Barcelone (6-1), Majorque (4-1), le Real Madrid (6-0) ou encore Villareal (4-2). Pas de quoi crier au loup face à des prétendants à l'Europe, voire au titre. Mais rien de très encourageant sur la capacité de Saragosse à faire le dos rond et résister à la pression adverse. Pourtant, Edmilson ne constitue que le troisième renfort défensif du club après l'arrivée de l'Italien Matteo Contini (Napoli) et du réserviste colchonero Roberto Jiménez Gago, gardien de but de profession. Pour le reste, Saragosse a recruté offensif avec le turbulent gaucher portugais de Malaga (un temps suivi par le PSG) Eliseu, le milieu tchèque Jiri Jarosik qui rongeait son frein au Krylia Sovetov (là où jouait également Jan Köller avant de signer à Cannes), le Chilien Humberto Suazo qui choisit de jouer le maintien à Saragosse pour sa première expérience européenne à 28 ans et Adrian Colunga qui rongeait son frein à Huelva. 

Il sera intéressant de voir les conséquences d'un recrutement aussi lourd à mi-saison. Nul doute que bien des cadres des matches allers seront mis sur la touche. La concurrence sportive faisant son boulot. Mais quid de l'ambiance du vestiaire qui pourrait s'en retrouver profondément chamboulé. Quid également de la mise en place d'un nouveau collectif. Saragosse a-t-il le temps de travailler ses automatismes ? Tel est l'immense chantier de Marcelino Garcia Toral qui avait mené Santander à la 6è place de la Liga 2007-2008. Sinon Peter Luccin n'a toujours pas disputé la moindre minute de championnat.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjphil 176 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines