Magazine France

Les harkis veulent être reconnus...

Publié le 01 février 2010 par Harki45

Les harkis veulent être reconnus…

Harki-du-Loiret-007.jpg
La communauté harki, 48 ans après la fin de la guerre d’Algérie, réclame toujours sa reconnaissance.

Les harkis existent, ils sont toujours là. De temps à autre, ils font savoir, histoire de se rappeler au bon souvenir de tous, notamment des politiques. Ainsi, lors du dérapage de Monsieur Karim Zéribi, ou bien des trois enfants de harkis qui investissent l’assemblée nationale depuis le 5 mai 2009.

Comme vous pouvez le constater, des trois générations peut-on dire 48 ans après la fin de la guerre d’Algérie, les manifestations ont toujours été pacifiques. Les harkis déplorent que « le plan emploi harkis, dans le Loiret, il y a bien des textes, mais ils ne sont pas appliqués. On trouve de nombreux prétextes pour ne pas les mettre en pratique. Nous aurions aimé disposer d’un lieu de rencontres dans l’agglomération orléanaise. Lieu qui serait bien utile dans le domaine de l’information et de l’application ». Et de conclure : «  On nous mène en bateau. »

La communauté harkis compte beaucoup de membres dans le Loiret. Il a été déposé récemment 240 demandes concernant le plan emploi harkis et aucune n’a abouti jusqu’à présent.

Au niveau national, les harkis demandent toujours une reconnaissance morale. « La France ne doit pas avoir honte des harkis, elle doit reconnaître les abandons en Algérie et le deuxième abandon, en France, où les harkis ont été parqués dans des camps. Il faut que ce soit écrit dans les livres d’histoire ».

La reconnaisse qui tarde à venir compte également parmi les éternels souhaits. Aujourd’hui, on le voit, les questions n’ont pas changé depuis les révoltes de 1975 et 1991.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Harki45 1597 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte