Magazine Journal intime

Cowboy ou équilibre sur 2 roues de draisienne

Par Vanessav
Nous n’étions pas d’accord ! Des fois, il est vrai, je vais beaucoup trop loin en matière de volontés éducatives (quant à l’éducation réellement faite, il y a toujours un pas, petit ou de géant). Des fois… enfin encore et encore, voire toujours, je cherche des éléments sur la pédagogie ou sur certains apprentissages qui ne sont pas à l’ordre du jour : apprentissage pour un enfant de 8/10 ans quand il n’a que 3 ans, apprentissage et adaptations pour les déficits divers et variés et souvent je pioche allègrement dans tous les superbes apprentissages et éveils faits par les écoles à la maison (j’ai failli dire mamans prodiguant) et les parents d’enfants autistes.
J’argumente souvent que les premiers apprentissages sont les principaux, ceux avec lesquels l’enfant se construit, forme son cerveau, édifie sa logique et les moyens d’utilisations de son intelligence. En suivant la pensée de Montessori, je continue en marquant qu’il est nécessaire de trouver le matériel adéquat pour que l’enfant apprenne seul. Le notre bien-sûr, et uniquement depuis que ce passage à l’éducation Montessori institutionnalisée n’est plus de mise à la maison !
Alors oui, j’ai porté mon dévolu sur la draisienne, vous savez ce vélo sans pédale. Si vous ne voyez pas ce dont il est question, n’hésitez pas à aller chez la Poule pondeuse lire cela. C’est en fait un remplacement de tous les tricycles et vélo à petites roues.
Le postulat est simple : proposer à l’enfant, dès l’âge de ses premières courses (donc des premiers équilibres en mouvement, soit entre 18 mois et 2 ans 1/2), de trouver son équilibre porté par le « vélo ». Il ne s’agit pas d’un vélo sans petites roues. La structure n’est pas la même : la selle est plus basse, le pied devant être bien à plat au sol, le guidon a une butée et permet de ne tourner que très légèrement.
Cowboy ou équilibre sur 2 roues de draisienneNotre loupiot a plus de 3 ans. Et au final, nous avons décidé d’acheter une draisienne, il a fallu 6 mois pour trouver les avantages de ce « vélo » avant le vélo. Alors après l’achat et la pratique quels sont les avantages ? Et bien un émerveillement !
Cowboy ou équilibre sur 2 roues de draisienneLa draisienne avance à l’aide des pieds de l’enfant, la propulsion est volontaire… le frein étant aussi les pieds, il n’y a pas d’intermédiaire, l’enfant choisit son allure et les réflexes sont plus vite découverts… sauf en descente bien-sûr ! Le fait de « bloquer » le guidon aussi permet de ne pas perdre l’équilibre par déséquilibre de l’engin. Et ce n’était pas trop tard pour le lutin, il va à une allure folle et se demande pourquoi je cours à côté de lui. Il freine aussi de manière très maîtrisée, il n’y a pas cet effet de déséquilibre vers l’avant du vélo, là tout s’arrête en bloc. Bon, il est vrai qu’il aime à aller jusqu’à quelques centimètres des promeneurs… comme par goût d’un certain défi.
Il a par contre une certaine inconscience du danger. La draisienne se fait accompagnée, toujours, et avec un casque c’est encore mieux. Les pentes sont montées avec énergie et les descentes en flèche aux désarrois d’une maman courant et d’un papa transi derrière. Il y a aussi cette allure de dos, de cowboy aux jambes arquées… mais au fur et à mesure cela s’efface pour augmenter la vitesse.
Cowboy ou équilibre sur 2 roues de draisienneDernier petit mot : si vous voulez acheter une draisienne, attention à la sécurité (l’affolement n’est pas loin dans les tests de consommation), à la durée de vie et à la taille de l’entrejambe. Pour notre part, le choix s’est fait sur la référence haut de gamme et nous ne regrettons pas, même pour un enfant qui a passé 3 ans (modèle classique avec une selle rehaussée en option, cela permettra à un autre enfant de s’en servir et à notre loupiot de bien se dépenser en apprenant à trouver son équilibre).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Carnet de voyage i

    LE LONG DE L’ADRIATIQUE V La péninsule de Luštica Nous voulions partir dans les montagnes mais notre mésaventure de la veille nous a poussés à modifier... Lire la suite

    Par  Apolline Mariotte
    CULTURE, LIVRES, NOUVELLES, TALENTS
  • Prison d'été

    Prison d'été

    Kate Upton Comment ais-je pu tomber amoureuse de cet homme ? Certes quand il est arrivé à cette soirée, les copines voyant mes yeux collés sur lui, m'ont... Lire la suite

    Par  Gentlemanw
    CÔTÉ FEMMES, JOURNAL INTIME
  • Livres : LEGARDINIER soudain tout change

    Livres LEGARDINIER soudain tout change

    Les livres de Gilles LEGARDINIER commence souvent ainsi "Il faisait déjà nuit, un peu froid." et aussitôt vous êtes pris dans le chemin sinueux des mots. Deux... Lire la suite

    Par  Gentlemanw
    CÔTÉ FEMMES, JOURNAL INTIME
  • Livres : LEGARDINIER çà peut pas rater ...

    Livres LEGARDINIER peut rater

    « Les déceptions de chacun reposent sur une double erreur : les femmes croient que les hommes changeront et les hommes croient que les femmes ne changeront... Lire la suite

    Par  Gentlemanw
    CÔTÉ FEMMES, JOURNAL INTIME
  • Gambader

    Gambader

    L'été est là, pesant de chaleur, vampire de la moindre trace d'humidité dans l'air. Cependant la saison s'amuse avec la mode, car les belles chaussures, les... Lire la suite

    Par  Gentlemanw
    CÔTÉ FEMMES, JOURNAL INTIME
  • Rester soi-même

    Rester soi-même

    Rousse je suis, rousse j'ai toujours été. Différente dans le regard de certains, anecdotique dans la foule. Certes les cheveux roux, les vrais, avec cette... Lire la suite

    Par  Gentlemanw
    CÔTÉ FEMMES, JOURNAL INTIME
  • Danser

    Danser

    Danser avec le soleil, sur la plage, sur le sable chaud, entre deux vagues, en fin de journée ou après une nuit sans fin. Danser à l'ombre pour ne pas subir la... Lire la suite

    Par  Gentlemanw
    CÔTÉ FEMMES, JOURNAL INTIME

A propos de l’auteur


Vanessav 1186 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte