Magazine France

Lettre aux députés et sénateurs de l'Indre et Loire

Publié le 01 février 2010 par Dominique Lemoine @lemoinedo
Je relaie une pétition concernant la suppression de postes d'enseignants dans les écoles de la région tourangelle. Signez la et envoyez-la à vos députés et sénateurs
Monsieur Madame le la député(e) sénateur(trice) d’INDRE et LOIRE
Notre pays a cette chance extraordinaire de disposer d’un grand service public laïque d’Éducation.
Mais , le budget 2010 de l’Education prévoit à la rentrée prochaine la suppression de 16 000 postes d'enseignants qui s'ajoute aux 13 500 suppressions de 2009, aux 11 200 de 2008. Alors que 5 700 élèves supplémentaires sont attendus dans les écoles, le ministère poursuit sa logique de suppression de postes d'enseignants. En Indre et Loire cela se traduit concrètement par
des effectifs en constante augmentation dans les classes depuis 10 ans : maternelles à plus de 30 élèves, élémentaires à 27-28 élèves en cours double ou triple, l’impossibilité de scolariser les élèves de moins de 3 ans.
C’est aussi : 1000 élèves en grande difficulté qui ne sont plus aidés en raison de la suppression l’année dernière de 14 postes d’enseignants spécialisés (RASED), des sureffectifs dans les UPI ou encore des conditions inacceptables d’accueil des élèves en situation de handicap…
Le département a besoin de 150 postes de professeurs des écoles : pour ouvrir en urgence 120 classes, rétablir les 14 postes de RASED ainsi que les postes pour l’éducation à la culture, au sport..., ouvrir des classes d’UPI…
Le budget 2010, c’est également la suppression des centres de formation des maîtres (IUFM). Devenir professeur des écoles se fera maintenant pratiquement sans formation, ce qui va nuire à la qualité de l’enseignement offert aux enfants.
Ces mesures tournent le dos à une école de la réussite de tous.
Elles constituent une remise en cause des valeurs fondatrices de l'école publique.
Alors, Monsieur Madame le(la) député(e) sénateur(trice), je m’adresse à vous afin de savoir quelle est votre position sur le budget 2010 , sur la priorité qu’il faut donner à l’éducation, dans un contexte de crise où l’éducation doit plus que jamais être un investissement pour l’avenir.
Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur Madame le la député(e) sénateur(trice), l’expression de mes salutations distinguées.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dominique Lemoine 164 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog