Magazine Culture

Aménager un loft : l'exemple à Roubaix

Par Girl Next Nord @GirlNextNord
Aménager un loft : l'exemple à RoubaixQuitter la location, investir pour acheter, prendre des décisions, un pas de trois qu'ont décidé de mener Angélique et Yohan, heureux fondateurs et propriétaires d'un loft, côté Zone de l'Union à Roubaix.
Roubaix, dont le passé industriel n'est pas un secret, voit aujourd'hui ses anciennes usines et entrepôts s'offrir une nouvelle jeunesse, celle du loft, à savoir "un logement constitué d'espaces entièrement ouverts, réalisé, par définition, dans un ancien atelier, entrepôt ou usine."
"Rendre au loft son style industriel", c'est justement l'objectif poursuivi par nos deux amis pour qui un autre style n'était pas envisageable "sinon on reste en location". Leur motivation : "un volume à travailler selon les envies, ne pas rester dans le général, faire quelquechose d'à part..".
Pour arriver au résultat branché, design, épuré qu'on découvre aujourd'hui, à partir d'un espace vide, 13 mois environ se sont écoulés au rythme d'un long fleuve déchaîné..Première étape : la réalisation du plan d'aménagement. Cette étape va se dérouler sur 5 mois, des choix évidents sont pris (salles d'eau à proximité des arrivées d'eau), d'autres sont plus inattendus, comme le rehaussage de la cuisine pour atteindre les fenêtres et bénéficier d'une vue sur l'extérieur. Cet exemple illustre l'adaptation de l'habitat à l'habitacle particulier que représente un ancien atelier.
Aménager un loft : l'exemple à RoubaixDeuxième étape : les travaux , étape la plus longue et difficile, d'une durée de 8 mois représentant autant de weekends, d'heures supplémentaires, de RTT investies.Si l'installation électrique a été gérée par une société extérieure, le reste "rehaussage, sols, cloisons, enduits, peinture" a été entrepris par Yohan, qui avait déjà une expérience personnelle dans le "gros oeuvre" et son entourage, famille et amis.
Aménager un loft : l'exemple à RoubaixAujourd'hui, lorsqu'on lui demande la pièce du loft dont il est le plus fier, il nous désigne le "garde-corps" en verre (barrière de protection placée sur les côtés d'un escalier ouvert), pour sa largeur non-règlementaire de 2 mètres et ses pieds en acier industriel. Cette absence de préférence révèle bien la singularité du loft, celle de l'espace ouvert et de la mixité des espaces pour n'en faire qu'un.
Si vous aussi êtes tentés par l'expérience du loft, voici les conseils d'Angélique et Yohan : avoir un bon moral et être persévérant, être motivé côté travaux et bien estimer leur coût, qu'il s'agisse des matériaux et des corps de métiers auxquels il faudra faire appel.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Girl Next Nord 68 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog