Magazine Europe

L'important ce n'est pas ce qu'on bouf

Publié le 01 février 2010 par Hrvatska

L'important ce n'est pas ce qu'on bouffe, c'est d'en redemander

Pour moi Kosor c'est la Kosor de Tuđman, donc la Kosor des camps de concentration croates en Bosnie. Car elle faisait déjà partie du HDZ à cette époque funeste de l'histoire européenne. 

Pour moi Kosor c'est aussi la Kosor de Sanader, par conséquent la Kosor de l'appui à la guerre en Irak. Car elle faisait déjà partie du HDZ à cette époque où l'on avait demandé à chaque parti au Parlement de se prononcer pour ou contre l'invasion.  

Et justement, pour moi, Kosor c'est surtout la Kosor du HDZ. Ce qui veut dire la Kosor du pillage institutionnalisé puisqu'elle a toujours fait partie du HDZ en ces temps-là. 

Par contre, pour les Croates, Kosor c'est quelqu'un de hautement moral. Quelqu'un qu'ils admirent parce qu'elle mène un grand combat courageux contre la corruption.

Quelqu'un à qui on souhaite (presque tous) une nouvelle longue carrière. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hrvatska 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog