Magazine Focus Emploi

Accord publicité et yogourt: Un goût douteux

Publié le 01 février 2010 par 2tetesalaffiche
Depuis le début de l'année, nous voyons sur nos télés, des publicités de yogourt de toutes les compagnies, probablement parce que tout le monde veut maigrir après les excès des fêtes et se donner bonne conscience en achetant des yogourts faibles en calories. Le premier réflexe qui me vient en tête quand je vois une publicité de yogourt, c'est le film 99 francs de Jan Kounen avec Jean Dujardin, basé sur le roman de Frédéric Begbeider, film dans lequel le yogourt vole littéralement la vedette. Une chose importante à comprendre entre le yogourt et les autres produits pour dont on fait la publicité, c'est qu'en fait le yogourt est un des rares produits pour lequel les gens ont peu ou pas de fidélité, on prend la plupart du temps celui qui est en rabais.

Bref, les publicités de yogourt se ressemblent tellement que l'on nous met des couleurs dans les publicités pour que l'on puisse retenir de quel produit il est question, par exemple vert pour Activia, jaune pour Danactive, mauve pour Silhouette, etc. Mais, ce qui me déçoit le plus dans ces publicités, c'est la rédaction, si on prend par exemple celle de Source de Yoplait, qui envahit nos ondes présentement (avec la chanteuse qui descend les escaliers, style music-hall):

Papaye et mangue, délice aux cerises, trio melon, pêches, fruits de la passion, citron, meringue, hummm bleuet et grenade, Source c'est 30 saveurs qui font mon bonheur, trouve, trouve, trouve ta source, Source de Yoplait, source de plaisir, à seulement 35 calories par portion.
Si vous tenez vraiment à la voir, voici le lien, mais selon moi, la rédaction de ce message est nulle, mais je ne mets pas la faute sur le concepteur-rédacteur (lire ici équipe de création au complet incluant l'agence elle-même), car je crois que c'est probablement la même réalité que dans 99 francs où c'est le client qui décide tout, et où il n'y a aucune ouverture de sa part pour la création, car dans chaque publicité on voit: une femme ni trop jeune, ni trop vielle, ni brune, ni blonde, ni trop sexy, ni trop sérieuse, bref vous comprenez. De plus, le message en français et en anglais est sensiblement le même, on a changé quelques saveurs, probablement dû à des recherches marketing très couteuses selon lesquelles les Canadiens anglais et français n'aiment pas les mêmes saveurs de yogourts. Pour en revenir à cette publicité, quelques minutes après l'avoir vue, la ritournelle me restait dans la tête, mais uniquement les saveurs et non pas la marque, et on s'entend que dans un yogourt s'il y a quelque chose qui ne change pas d'une marque à l'autre ce sont les saveurs, même les pots se ressemblent. De plus dans cette comédie musicale de Yoplait, personne ne mange de yogourt, c'est vraiment bizarre et on ne voit presque pas le logo, tandis que dans les publicités d'Activia, le logo y est constamment. Mais par contre, comme vous le verrez toujours dans une annonce de yogourt, le plan le plus important y est, soit le packshot!Selon moi, la publicité de yogourt qui est la plus réussie et la plus efficace est celle d'Activia de Danone, avec sa couleur verte prédominante, qui est la même que celle de ses pots. D'ailleurs, on nous rappelle le nom à plusieurs reprises avec le visuel. Et ce qui diffère des autres yogourts qui démontrent un bénéfice de santé, on ne parle pas de calories.Voilà pourquoi ces publicités me laissent un goût amer dans la bouche, mais bon comme je dis, je ne mets aucunement la faute sur les agences de publicité qui doivent proposer des concepts tellement mieux que ce que l'on voit sur nos téléviseurs, mais bon, puisque les clients sont frileux c'est ce à quoi l'on à droit. Un message aux clients, s'il y en a qui me lisent: Osez, osez et osez!!!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


2tetesalaffiche 620 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte