Magazine

Jesús León Santos, un paysan mexicain - Prix de l'environnement 2008

Publié le 01 février 2010 par Pierre Cuzon

Jesús León SantosCedicam-1a par jonclark500
Source du texte : Le blog de Cécile O
Le Prix Goldman Pour L’environnement
Peu le savent, mais il existe un prix de type « Nobel » pour l’écologie.En 2008, il a été gagné par Jesús León Santos de 42 ans, un paysan mexicain indigène, qui a réalisé au long de ces 25 dernières années un travail extraordinaire de reforestation dans sa région de Oaxaca (sud du Mexique).

View Larger Map
La récompense se nomme « Prix Goldman pour l’environnement »

Il a été créé en 1990 par deux généreux philanthropes et citoyens engagés des Etats-Unis, Richard N. Goldman et son épouse Rhoda H. Golman. Il consiste en une dotation de 150 000 Dollars US et s’attribue chaque année, au mois d’avril, à San Francisco.
Jesús León Santos l’a obtenu parce que, lorsqu’il avait 18 ans, il a décidé de changer le paysage où il vivait, dans la Mixtèque haute, la « terre du soleil ». Cela avait l’allure d’un panorama lunaire : étendues incultes et poudreuses, sans arbres, sans eau et sans fruits. Il fallait parcourir de grandes distances pour aller chercher de l’eau et du bois. Presque tous les jeunes émigraient pour ne jamais revenir, fuyant de tels plateaux et une vie si dure.
Avec d’autres habitants du lieu, Jesús León se fixa l’objectif de reverdir les champs. Et il décida de recourir à des techniques agricoles précolombiennes, que lui avaient enseignées des indiens guatémaltèques, pour convertir des terres arides en zones de cultures et boisées.
Comment mener à terme le projet ? En faisant revivre un outil indigène oublié lui aussi : le « Tequio », le travail communautaire non rémunéré. Il réunit quelques 400 familles de 12 municipalités, créa le Centre de Développement Paysan Intégral de la Mixtèque (Cedicam en espagnol), et ensemble, avec des moyens extrêmement limités, ils se lancèrent dans la grande bataille contre la principale responsable de la détérioration : l’érosion.
Dans cette région mixtèque, plus de 50 000 hectares ont perdu à peu près 5 mètres de hauteur de sol depuis le XVIe siècle. L’élevage intensif de chèvres, l’excès de troupeaux et l’industrie de production de chaux qu’établit la Colonie détériorèrent la zone. L’usage de la charrue de fer et la coupe intensive d’arbres pour la construction des imposants temples dominicaux contribuèrent assurément à la désertification.
Jesús León et ses amis impulsèrent un programme de reforestation. Au pic et à la pelle ils creusèrent des fossés-tranchées pour retenir les eaux des quelques pluies, il semèrent des arbres en petites pépinières, travaillèrent l’abonnement et plantèrent des haies vives pour empêcher la fuite de la terre fertile.
Tout cela favorisa un regain aquifère. Puis, dans un effort titanesque, ils plantèrent environ quatre millions d’arbres d’espèces natives, acclimatés à la chaleur et sobres en absorption d’eau.
Jesús León Santos, un paysan mexicain - Prix de l'environnement 2008
Puis ils se fixèrent le but d’obtenir la souveraineté alimentaire pour les communautés indigènes et paysannes.
Ils développèrent un système d’agriculture durable et organique, sans pesticides, grâce au sauvetage et à la conservation des semences natives du maïs, céréale originaire de cette région.
Ils ont surtout planté une variété très particulière au lieu, le « cajete », une des plus résistantes à la sècheresse. Elle se plante en février et mars, époque la plus sèche de l’année là-bas, avec très peu d’humidité dans le sol, mais quand arrivent les pluies elle croît rapidement.
Au bout d’un quart de siècle, le miracle s’est produit.
Aujourd’hui, la Mixtèque haute est restaurée. Elle a reverdi. Des sources ont surgi, avec davantage d’eau. Il y a des arbres et de la nourriture. Et les gens n’émigrent plus.
Maintenant, Jesús León et ses amis luttent contre les transgéniques, et plantent quelques 200 000 arbres chaque année…
Chaque jour ils font reculer la ligne de la désertification. Avec le bois des arbres on a pu récupérer une activité artisanale qui avait disparu : la confection, en ateliers familiaux, de jougs de bois et ustensiles d’usage courant.
De plus, en des points stratégiques ont été enterrées des citernes en ciment armé, de plus de 10 000 litres de capacité, qui recueillent aussi l’eau de pluie en vue de l’arrosage de serres organiques familiales.
L’exemple de Jesús León se voit imité à présent par plusieurs groupes voisins, qui ont créé également des pépinières communautaires, et organisent ponctuellement des plantations massives.



Quelques liens :
  • http://vdico.unblog.fr/2010/02/01/le-prix-goldman-pour-lenvironnement/#more-254
  • http://vivrevouivre.over-blog.com/article-un-payan-mexicain-prix-d-une-sorte-de-nobel-d-ecologie-pour-avoir-contribue-a-la-plantation-de-4-millions-d-arbres-43061750.html
Autre liens

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • La saison des prix

    saison prix

    …Et si tu crois ma poulette, que t’as une chance de décrocher le Goncourt sans moi… / D’abord je ne suis pas votre poulette (in petto: faut que je me gaffe de... Lire la suite

    Par  Jlk
    NOUVELLES, TALENTS
  • Gommage à moindre prix

    Gommage moindre prix

    Bonsoir,   Voici une façon de vous faire un gommage à moindre coût. Rajouter du marc de café à votre gel douche et vous voilà avec un gommage qui en plus... Lire la suite

    Par  Jerome Savatte
    BONS PLANS, CONSO
  • A ce prix là !

    prix

    La Cité de la Musique et de la Danse de Strasbourg est l'oeuvre de l'architecte Henri Gaudin et a été inauguré mi 2006. La cité est le siège du Conservatoire... Lire la suite

    Par  Julienviel
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Le Prix du cinéma : le juste prix ?

    Prix cinéma juste prix

    Suite au démarrage dimanche dernier de la Rentrée du Cinéma et de l'annonce concomitante faite par mes soins sur mon profil FaceBook, il s'en est suivi une... Lire la suite

    Par  Alainrobert
    CINÉMA, CULTURE
  • Antonio Joao Santos … Toinjoints

    Antonio Joao Santos Toinjoints

    Je vous présente Antonio Joao Santos dit Toinjoints ! Cet illustrateur produit des œuvres agréable à regarder, bien que le style soit très à la mode et déja vu. Lire la suite

    Par  Happygraphiste
    BD & DESSINS, TALENTS
  • Grand prix cette année?

    Je viens d’apprendre qu’un de mes articles (enfin je suis que second auteur sur celui-là) a été nominé pour le prix du meilleur article 2009 de mon ancien... Lire la suite

    Par  Mouton
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • 8e prix Constantin

    prix Constantin

    Quel jeune talent sera récompensé du prix Constantin 2009? Jeudi, les organisateurs ont dévoilé les dix artistes pressentis pour décocher le 8e prix... Lire la suite

    Par  Fred Desfrenne
    CHANSON FRANÇAISE, CONSO, CULTURE, MUSIQUE

A propos de l’auteur


Pierre Cuzon 141 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog