Magazine Culture

Bolaño actuel, trois fois actuel par Le Fric-Frac Club

Publié le 02 février 2010 par Fric Frac Club
Bolaño actuel, trois fois actuel par Le Fric-Frac Club POINT UN - EL TERCER REICH : Rappel des faits. C'est à la Foire du livre de Francfort en 2008 qu'on entend parler pour la première fois du Tercer Reich de Roberto Bolaño. Entre temps, d'autres annonces se font et le Tercer Reich se matérialise tout doucement dans les esprits. L'heure est bientôt venue de le voir arriver sur nos étales de livres : El tercer Reich paraît en Espagne jeudi aux éditions Anagrama, on dirait que c'est au mois de mars qu'il parviendra aux Amériques (en espagnol) chez Vintage, et il sera très vite disponible en français aux éditions Bourgois le 8 avril, sous le titre Le Troisième Reich, traduit comme l'ensemble de son oeuvre (hors Amuleto) par Robert Amutio. Jusqu'à il y a peu, on pouvait lire sur le site d'Anagrama les premières pages du Tercer Reich et goûter le début du journal d'Udo Berger, le protagoniste. El Tercer Reich est un roman de 370 pages (environ 400 p. je dirais) écrit en 1989, c'est à dire avant ce qui marque l'explosion romanesque de Bolaño, à savoir La littérature nazie en Amérique. Contemporain de la rédaction de La Piste de Glace, il se déroule dans la même région - la Costa Brava -, et en comporte même quelques échos (lieux, personnages...), même si, on le sait, d'un livre à l'autre, les échos dans l'oeuvre de Bolaño sont souvent déformés... Avant de revenir longuement sur l'intrigue et les enjeux du livre dans les jours qui viennent, nous vous invitons à lire la note sur le site d'Anagrama :
Udo Berger a vingt-cinq ans et est passionné par les jeux de guerre. Il est de plus indépendant financièrement et a une fiancée qui l'aime. Le couple passe quelques jours dans un site de la Costa Brava où Udo partait en vacances d'été avec sa famille. Udo fait installer dans sa chambre une grande table sur laquelle il réfléchit à de nouvelles stratégies pour Le Troisième Reich, son jeu. Le soir, ils vont en discothèque et y rencontre Charly et Hanna, un autre couple d'allemands. Lorsqu'ils descendent sur la plage, l'imprévisible Charly les introduit dans la communauté de l'endroit, pleine de personnages louches comme le Loup et l'Agneau, qui peuvent autant être travailleurs saisonniers que mafieux ; Frau Else, la belle gérante de l'hôtel ; ou le Brûlé, un homme défiguré et duquel personne ne sait rien, hormis le fait qu'il est étranger et qu'il fut torturé dans son pays... Le Troisième Reich, un texte inédit écrit en 1989, est un magnifique roman de la première période de Roberto Bolaño, la parfaite réussite d'un exercice narratif où l'auteur déploie quelques uns de ses grands thèmes, comme les étranges formes du nazisme, ou le fait que la culture - les jeux, ou la littérature - est la réalité.
POINT DEUX - 2666 : Pablo Ley et Alex Rigola ont réussi l'exploit de transposer l'opus magnum de Bolaño sur les planches. La pièce 2666 qui avait remporté un vif succès en Espagne débarque en France et va être jouée dans le cadre du Festival Le Standard Idéal au MC93 de Bobigny, du 11 au 14 février. La représentation, composée en 5 actes pour chacune des 5 parties du roman, dure cinq heures et est coupée par quatre entractes. On trouve toutes les informations concernant le spectacle (infos pratiques, entretiens, vidéos...) sur le site de MC93.
2666 - Roberto BOLANO - Alex RIGOLA - Le Standard idéal 7e
envoyé par MC93Bobigny.
2666 - BOLANO - RIGOLA - FSI 2010 - MC93
envoyé par MC93Bobigny. POINT TROIS - CYCLOCOSMIA III : Le Fric-Frac Club a le plaisir d'annoncer la publication prochaine du troisième numéro de la Revue Cyclocosmia dirigée par Antonio Werli et à laquelle, depuis le premier numéro, participent plusieurs d'entre nous (pour celui-ci : Eric Bonnargent (Bartleby), François Monti et Antonio Werli pour des textes et traductions ; G@rp, Axel et les autres dans l'ombre des coulisses). La revue sort mardi prochain le 9 février et entièrement consacrée à l'oeuvre de Roberto Bolaño. On y trouvera des textes critiques analysant et développant des oeuvres et des thèmes bolañiens, des textes plus personnels d'amis qui l'ont connu et qui lui rendent hommage, et des fictions, poèmes et illustrations qui entrent en résonance, franchement ou par frôlements, avec des motifs ou thèmes chers à Bolaño. Antonio Werli y évoque par ailleurs Le Troisème Reich dans son article "Au-delà l'espace transparent - Vision du corpus bolañien". Toutes les informations concernant Cyclocosmia se trouvent sur le site de la revue : www.cyclocosmia.net Disponible le 9 février par correspondance chez Cyclo, ou demandez-le à votre libraire. Voici le sommaire : Bolaño actuel, trois fois actuel par Le Fric-Frac Club CYCLOCOSMIA III
totem : pseudoceros bifurcus
mots-clefs : nuit, couteau, désert
dossier : Roberto Bolaño
parution : 9 février 2010
125 x 202 mm - 192 pages - 22 euros
ISBN : 978-2-918989-00-4

Blason :
Julien Frantz : "L'envers du rêve"

Invention & Observation :

Carlos Henderson : "Brisants"
Delphine Merlin-Zimmer : "Miettes pour Herman"
Horacio Castellanos Moya : "Deux souvenirs de Bolaño"
Sergio Gonzalez Rodriguez : "Roberto Bolaño zen"
Eric Schwlad : "[...]"
Jorge Herralde : "Vie éditoriale de Roberto Bolaño" suivi de "Une esquisse bibliographique" par Antonio Werli
Antonio Werli : "Au-delà l'espace transparent - Vision du corpus bolañien"
Julien Frantz : "Prosopopée pour anapocalypse"
Eduardo Lago : "La soif de mal - Au sujet de 2666"
Néstor Ponce : "Chili noir - Du Manifeste infrarréaliste à Nocturne du Chili"
François Monti : "A la gauche de Bolaño"
Eric Bonnargent : "L'auberge espagnole de Roberto Bolaño - Une lecture des Détectives sauvages"
Guillaume Vissac : "Ernesto & variantes"
Yaël Taïeb : "Bolaño et Borges - Deux gauchos dans la distance"
David Gondar : "Samuel Augusto Sarmiento - A la poursuite de l'étoile distante"
Rodrigo Fresan : "Le samouraï romantique - Sur Le secret du mal et La Universidad Desconocida"
Joaquin Manzi : "Bolaño poète - La Universidad Desconocida ou l'écriture de la dépense"
Horacio Castellanos Moya : "Le mythe Bolaño aux Etats-Unis"
Alban Orsini : "Martha le matin"
Illustrations :
Benjamin Monti : "dessins"
Lazare Bruyant : "portraits"
Tothématique :
Roberto Bolaño

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fric Frac Club 4760 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine