Magazine Politique

Séisme à haïti : une punition divine pour les amis de sarah palin

Publié le 02 février 2010 par Anomalie
Nuit de 1791 HaitiLes Tariq Ramadan de la droite religieuse américaine en remettent une couche ! Après les élucubrations du pasteur taliban John Hagee (celui qui estimait que Katrina avait noyé une Nouvelle-Orléans impie et que la Shoah était une mission divine confiée à Adolf pour faire comprendre aux Juifs que leur place était à Sion et pas à Varsovie), c'est cette fois Pat Roberson, guide spirituel du défunt George W. Bush et grand ami de la cruche de l'Alaska, Sarah Palin, qui déclare que le séisme en Haïti est le juste châtiment de Dieu envoyé à ce peuple d'esclaves, coupable d'avoir jadis noué un pacte avec le Malin... Entre deux éructations sur les homosexuels qui méritent le bûcher, et sur les médecins avorteurs qui méritent de mourir sous la main sanglante de chrétiens fanatiques, voilà donc à quoi s'occupe la droite religieuse américaine qui ne désespère pas de retrouver un jour le chemin du Bureau Oval, aujourd'hui squatté par un Antéchrist socialiste et islamiste... Pauvre Amérique...
Nous reproduisons ici l'excellent article de Slimane Zeghidour paru sur son non moins excellent blog, Deus Ex machina, le 30 janvier dernier.


pat-robertson-prophet.jpg Aucun  doute, dans l’esprit du célébrissime télévangéliste américain, Pat Robertson : Haïti n’aura subi que ce qu’il a bel et bien mérité ! Inutile donc de spéculer sur les humeurs des plaques tectoniques. C’est moins la terre qui a tremblé que le Ciel qui aura sévi ! Et à juste titre, tranche le docte révérend pasteur baptiste. Ainsi, le peuple haïtien, perclus d’épreuves depuis deux siècles, ne devrait s’en prendre qu’à lui-même. 175.000 morts, un million de sans-abri, des dizaines de milliers d’orphelins, des cohortes de réfugiés hagards dans une capitale soudain muée en décor sépulcral, livrée aux rongeurs et aux gangs, toute cette humanité frappée dans sa chair ne ferait donc que “payer”, explique le pasteur, l’air faussement contrit, pour... un soi-disant “pacte” de dupes qu’il aurait “conclu avec Satan lui-même”, une nuit d’août 1791 !
Canular indécent d’un cerveau détraqué face à l’indicible malheur d’un pays ou sinistre galéjade d’un cynique impénitent, au regard de l’émouvant élan de solidarité international qui s’est porté au secours d’une nation ébranlée ? On pourrait le penser, si ce n’est que Pat Robertson n’a à priori rien d’un hurluberlu isolé ni d’un histrion prêchant dans le désert. Il jouit, tout au contraire, d’une aura plus qu’enviable aux Etats-Unis et même au-delà. Prédicateur évangélique très écouté par le Tout- Washington, entrepreneur prospère à la tête d’un empire médiatique, militant politique à la droite du parti républicain –il en fut candidat à la Maison Blanche en 1988-, Marion Gordon Robertson, dit Pat, 80 ans bon pied bon œil, prêche dans une émission culte de télévision –“The Club 700”- taillée sur mesure pour lui.
Emission phare de la holding Christian Broadcasting Network (CBN), “The Club 700” est diffusée à travers 200 pays et traduites en plus de 70 langues, chinois, hindi et arabe compris. La tribune idéale pour faire porter “urbi et orbi” la bonne parole. Aussi y a-t-il accouru dès l’annonce du séisme qui dévasta Haïti le 12 janvier pour y aller de son éditorial du jour. Sur un ton sibyllin, il évoque sans crier gare non une tragédie mais…”une bénédiction déguisée”. Et d’enchaîner : “Il s’est passé quelque chose à Haïti, il y a longtemps, dont les gens de l’île préfèrent ne plus en parler… Vous savez, les Haïtiens vivaient sous la férule de Napoléon III* ou de je ne sais qui d’autre (Napoléon III, en fait, est né en 1808, soit 17 après l'événement auquel il est fait ici allusion !, ndlr). Ils se sont réunis et ont signé un pacte avec le Diable. Ils ont donc dit à Satan : nous te servirons toi, si tu nous aides à nous libérer du joug des Français”. Conscient tout de même du caractère extravagant de son récit, Pat Robertson surenchérit : “C’est une histoire véridique, vous savez. Eh oui! Le Démon a répondu Ok, marché conclu. Et ils ont chassé les Français de l'île... Mais depuis ce temps-là, les Haïtiens sont maudits. Nous devons prier pour qu'ils se tournent vers Dieu”. Via l’Eglise baptiste, par exemple, dont les missionnaires sont déjà à pied d’oeuvre à Port-au-Prince.
Haiti-Seisme.jpg Aussi sec ! Et pas un mot sur l’Eglise de Haïti, décapitée, l’archevêque de Port-au-Prince et le vicaire général ensevelis sous les décombres de la cathédrale, des centaines de séminaristes disparus et pas moins de 3 20 chapelles réduites à l’état de débris. Il est vrai qu’il s’agit de catholiques, soit au mieux de semi chrétiens pour le prédicateur baptiste, membre de Southern Baptist Convention, une congrégation qui aura attendu l’été 1995 pour exprimer des “regrets” publics pour son indéfectible soutien aux esclavagistes et à la ségrégation des Noirs. Au nom de la Bible, cela va de soi. Mea culpa ou pas, Pat Robertson est resté un baptiste bon teint, un prédicateur qui prend les Ecritures au pied de la lettre. Le Noir serait le descendant de Cham, l’un des trois fils de Noé, que le patriarche aurait voué à jamais au destin fatal de “serviteurs des serviteurs”. Maudits sont également “les athées, les avorteurs, les féministes et les homosexuels”, tous “dépravés” que le révérend accuse d’avoir attiré les foudres du Ciel, sur les Etats-Unis le 11 septembre 2001… Selon lui, Ossama Ben Laden serait moins le “glaive de l’islam” que l’instrument choisi par le Seigneur pour infliger à New York le châtiment qu’elle aura plus que mérité.
Pat-Roberson-Time.jpg Pis, le Pasteur évangélique qui appela à “assassiner” le chef de l’Etat vénézuélien, Hugo Chavez, qualifia l’islam d’avatar de
l'Antéchrist” et l’hindouisme de “religion démoniaque” n’épargna pas même l’ex-Premier ministre israélien, Ariel Sharon, lequel, coupable d’avoir accompli le retrait d’Israël de la bande de Gaza, aurait été ainsi “puni par Dieu pour avoir voulu amputer et diviser la terre promise”. Quant à la terre dévastée de Haïti, il semblerait que l’extrapolation de Pat Robertson ait pour origine l’histoire de Douty Boukman, un Noir de Jamaïque qui inspira la rébellion des esclaves et des “libres de couleur” ou affranchis de Haïti. Vénéré en tant que “hougan” –prêtre du vaudou, une religion syncrétiste importée d’Afrique- ce Spartacus des temps modernes organisa, la nuit du 14 août 1791, une cérémonie autour d’un cochon noir sacrifié dont les assistants, des esclaves en rupture de ban, burent le sang, un rite magique censé mettre chacun à l’abri des balles de fusil. Le rituel achevé, Douty Boukman incita les esclaves à attaquer partout les colons blancs français. Dix jours durant, l’île d’Hispaniola -dont Haïti n’est pas encore détachée-, “perle des Antilles”, peuplée de 30 000 colons et de 600 000 esclaves, sera mise à feu et à sang, les insurgés n’épargnant ni les femmes ni les enfants. Tout aussi aveugle et impitoyable, la répression par les soldats français n’aboutit qu’à un court répit.
Taillés en pièces, leur « hougan » décapité et la tête exposée au public, les rebelles repartent en guerre, non plus pour la liberté, l’égalité et la fraternité -promises par la Révolution, y compris pour les esclaves- mais pour l’indépendance. Qui sera proclamée le 1804, ce qui fera de Haïti le premier Etat libre fondé par des Noirs, anciens esclaves de surcroît. Une autre “révolution” dont la France de Charles X ne prendra acte que moyennant des indemnités de 1 50 millions de francs or –l’équivalent de 21 milliards d’euros!- afin de dédommager les anciens colons ayant trouvé refuge à Saint-Domingue ou aux Etats-Unis. Une liberté très chèrement payée, et donc amplement méritée.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Par None
posté le 20 septembre à 16:37

Après le judaïsme et le christianisme l'islam après l'islam la fin du monde avant la fin du monde après ces punitions d'ALLAH séisme Haïti volcan d'Islande tsunami de Japon incendie de Colorado pluie rouge en Inde typhon en Asie les révoltes arabe et après ce film et ce caricature anti-islam anti- prophète Mohamed Qsssl ALLAH extermine les pays qui n'applique pas la charia islamique par des cataclysme surtout Usa et les pays amis d'israél

A propos de l’auteur


Anomalie 155 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines