Magazine Rugby

Super 14: Presentation des franchises Australiennes

Publié le 02 février 2010 par Sudrugby

Une fois n’est pas coutume, une franchise Australienne peut cette année remporter le Super 14. Deux équipes semblent mieux armées que par le passé pour contrer les assauts Sud Africains et Néo-Zélandais. En effet les Brumbies et les Waratahs se sont considérablement renforcés pour disposer d’une équipe compétitive sur toutes les lignes. De leur côté, les Reds et la Force devront lutter pour ne pas servir de sparring partners à leurs adversaires car malgré la présence de nombreux espoirs dans leurs rangs, l’ensemble parait encore juste et peu expérimenté. Cette année est la dernière à quatre clubs pour le rugby Australien qui pourrait souffrir d’un dispatch de ses talents avec la création de la 15e franchise à Melbourne.

NSW Waratahs

Super 14: Presentation des franchises Australiennes

Berrick Barnes

La grosse cote du Super 14. Un très bon recrutement (aussi bien au niveau des arrivées que des départs) a permis de combler les manques apparus l’an passé. Les Tahs sont costauds sur toutes les lignes et n’ont plus d’excuses pour expliquer leurs défaillances passées.
Capitaine: Phil Waugh, revanchard après avoir été écarté des Wallabies par Robbie Deans, il voudra prouver qu’il a sa place à l’échelon supérieur.
Star: Berrick Barnes est descendu sur Sydney avec le statut de star internationale et de probable successeur de Larkham. Dans une équipe plus compétitive que les Reds, il a l’occasion de montrer que sa place en équipe nationale est à l’ouverture.
Joueur à Suivre: Wycliff Palu est un des seuls Wallabies à avoir crevé l’écran cet automne lors de la tournée en Europe. S’il soigne sa discipline et conserve le même apport physique, il peut devenir une des références mondiales à son poste.
Espoirs: Difficile de trancher tant deux joueurs sont particulièrement attendus. Hendrik Roodt arrive des Bulls en Afrique du Sud après quelques saisons passées dans l’ombre de Bakkies Botha et Victor Matfield et est déjà considéré comme le « nouveau » Dan Vickerman. Nemani Nadolo (anciennement connu sous le nom de Ratu Nasiganiyavi) devait faire ses grands débuts l’an passé mais une vilaine blessure l’a éloignée pour la durée du tournoi. Avec son gabarit à la Lomu, le joueur d’origine Fidjienne devra d’abord se faire une place de titulaire à l’aile.
Equipe Type: 1: Benn Robinson – 2: Tatafu Polota Nau – 3: Al Baxter – 4: Hendrik Roodt – 5: Dean Mumm – 6: Cam Jowitt – 7: Phil Waugh – 8: Wycliff Palu – 9: Luke Burgess – 10: Berrick Barnes – 11: Drew Mitchell – 12: Kurtley Beale – 13: Tom Carter – 14: Lachie Turner – 15: Sosene Anesi

ACT Brumbies

Super 14: Presentation des franchises Australiennes

Ben Alexander

Du lourd également du côté de Canberra avec en particulier une troisième ligne impressionnante. Les Brumbies se sont armés pour conquérir un troisième titre. Une grosse interrogation toutefois concernant le niveau des ailiers.
Capitaine: Stephen Hoiles a été reconduit comme capitaine du club de la capitale. Moins connu que beaucoup de ses coéquipiers, il est cependant un des cadres de la maison. Justin Harrison, retourné au pays après sa suspension pour prise de cocaïne avec Bath, le suppléera en cas d’absence.
Star: Matt Giteau est de retour au bercail après trois saisons du côté de Perth et malgré de nombreuses offres Européennes. Il peut jouer à l’ouverture comme au centre, poste où il est une référence mondiale.
Joueur à Suivre: Les piliers ne sont que trop rarement mis en valeur mais Ben Alexander mérite d’être cité dans cette catégorie tant son éclosion a été bénéfique à l’équipe nationale comme aux Brumbies. Il possède une bonne marge de progression.
Espoir: S’il est utilisé plus souvent à l’ouverture, Matt Toomua a le potentiel de devenir un joueur important du rugby Australien. Régulièrement utilisé l’an passé, appelé par Robbie Deans cet automne, il a profité de la trêve pour jouer quelques matchs avec la Western Province en Currie Cup.
Equipe Type: 1: Guy Shepherdson- 2: Stephen Moore – 3: Ben Alexander – 4: Mark Chisholm – 5: Justin Harrison – 6: Rocky Elsom – 7: George Smith – 8: Stephen Hoiles – 9: Josh Valentine – 10: Matt Giteau – 11: Ali Mafi – 12: Stirling Mortlock – 13: Tyrone Smith – 14: Francis Fainifo – 15: Adam Ashley Cooper

Queensland Reds

Super 14: Presentation des franchises Australiennes

Will Chambers

Malgré l’arrivée d’Ewen McKenzie (faute de mieux ?) et la présence de Jason Little, Phil Kearns et Tim Horan dans le staff, il faudra un miracle pour que les Reds soient performants cette saison. Beaucoup de départs, peu d’arrivées et les espoirs locaux signés… par la Western Force. Une nouvelle année galère en perspective malgré la présence de bons internationaux tels Genia, Cooper ou Ioane.
Capitaine: Sean Hardman est toujours fidèle au poste malgré les nombreuses années de galère. Il est toujours le joueur le plus expérimenté du pack des joueurs de Brisbane.
Star: Malgré son jeune âge, Will Genia est bien la star de l’équipe après s’être approprié le poste de demi de mêlée en équipe nationale. Comparé à Gregan, il peut aider les Reds à élever leur niveau de jeu.
Joueur à Suivre: Will Chambers et le nouveau transfuge « star » du rugby à XIII, un mouvement ayant entraîné de nombreux commentaires dans la presse. Malgré les avertissements de Wendell Sailor et Matt Rogers, le joueur à paraphé son contrat avec l’ARU et est vite tombé de haut en apprenant le départ de Berrick Barnes. Nous saurons très vite s’il rejoindra la longue lignée de déceptions treizistes du rugby union Australien.
Espoir: Même s’il n’est pas apparu avec les Wallabies cet automne, le jeune Luke Morahan, international à 7, a la possibilité de s’imposer à l’aile si Digby Ioane est utilisé au centre.
Equipe Type: 1: Greg Holmes – 2: Sean Hardman – 3: Laurie Weeks – 4: James Horwill – 5: Adam Byrnes – 6: Daniel Braid – 7: Lei Tomiki – 8: Ezra Taylor – 9: Will Genia – 10: Quade Cooper – 11: Digby Ioane – 12: Will Chambers – 13: Morgan Turinui – 14: Peter Hynes- 15: Rodney Davies

Western Force

Super 14: Presentation des franchises Australiennes

André Pretorius

Une année charnière pour une équipe qui a perdu beaucoup de joueurs venus lancer la franchise en 2006. André Pretorius vient remplacer poste pour poste Matt Giteau. Les meilleurs espoirs du Queensland et du New South Wales ont été signés par John Mitchell mais il est certainement encore trop tôt pour espérer de bons résultats. Grosse troisième ligne cependant qui prend petit à petit ses marques avec les Wallabies.
Capitaine: Longtemps blessé la saison passé, Nathan Sharpe a une revanche à prendre alors que son club vit une époque charnière de sa jeune histoire.
Star: André Pretorius lui aussi sort d’une année galère, ponctuée de blessures et de matchs difficiles avec les Lions de Johannesburg. Il arrive en Australie pour remplacer Matt Giteau et encadrer les espoirs qui devront lui succéder.
Joueur à Suivre: James O’Connor aurait pu être considéré comme la star de l’équipe mais il doit encore confirmer tout le bien que l’on pense de lui. Après avoir signé un contrat record avec l’ARU et résisté aux sirènes venues du footy, il sera particulièrement attendu cette saison. On espère également que David Pocock pousse un peu plus George Smith sur le banc des Wallabies.
Espoir: Arrivé discrètement de Sydney après avoir crevé l’écran en remportant le Shute Shield avec Sydney University, le polyvalent deuxième ou troisième ligne Ben McCalman a un gros coup à jouer cette saison.
Equipe Type: 1: Matt Dunning – 2: Ben Whittaker – 3: Pek Cowan – 4: Nathan Sharpe – 5: Ben McCalman – 6: Richard Brown – 7: David Pocock – 8: Matt Hodgson – 9: Brett Sheehan – 10: André Pretorius – 11: Joelin Rapana – 12: James O’Connor – 13: Ryan Cross – 14: Nick Cummins – 15: Cameron Shepherd


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sudrugby 8107 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines