Magazine Côté Femmes

Il y a un cheveu dans ma soupe

Publié le 31 janvier 2010 par Uneblondedanslaville
resto.jpg

L'autre jour, après m'être fait papouiller la tête (et en avoir rendu verte de jalousie la 400) chez le coiffeur, en compagnie d'une copine que j'avais amenée pour qu'elle refasse ses mèches de blonde (on est comme ça, nous les méchées, on sort en bande et on papotte comme des pouffes chez le coiffeur) on a décidé d'aller fêter ça dans un bar à côté, place de l'Odéon.

On a pris une coupe de Ruinart. Faut pas se laisser abattre et puis, surtout, quand on est dans un trend pouffe, autant aller jusqu'au bout des choses.

Et puis une deuxième coupe pour fêter la première.

A la troisième ou quatrième, je ne me rappelle plus, l'homme de ma cop's Superblondie l'a appelée pour savoir ce que diantre elle pouvait bien foutre et puis surtout si elle pouvait pas rappliquer dard-dard pour lui préparer son manger du soir. Superblondie s'est pas démontée : "t'as qu'à nous rejoindre, gros feignant, on ira au resto"

Le gros feignant en question a bien un peu râlé parce que ça l'obligeait à s'habiller sortir de son trou et prendre le métro mais il s'est exécuté. Et nous a suggéré d'aller dîner au Comptoir du relais, à Saint-Germain. A chaque fois que je passe devant, il y a foule, les gens font la queue dehors. Même par un froid glacial, ça ne les décourage pas (bande de touristes), alors je me suis dit que c'était sûrement un très bon resto (alias les inventeurs de la bistronomie, parait-il)
En vrai, j'avais surtout très faim, le champagne, ça creuse vite.

Il était tôt et il n'y avait personne à part quelques rares couples attablés. La tenancière, peu amène, après nous avoir demandé cent fois si on venait bien manger (elle avait peur qu'on veuille juste boire un verre et qu'on se casse après ce qui est moins rentable pour elle si on doit occuper une table) et après lui avoir répondu autant de fois "oui mais y'a pas le feu, on peut prendre un verre, d'abord ?" (le champagne ça donne soif) est venue fissa prendre notre commande, des fois qu'on changerait d'avis entre le verre et le moment de commander de quoi nous sustenter. Faut dire que vu son accueil on avait de bonnes raisons de siffler notre chablis et de se barrer en courant sans manger et sans payer.

Comme on est des clients sympas, on a passé notre commande. En entrée on a tous pris de la soupe (il faisait froid et il n'y avait pas grand chose d'autres de tentant) et après mes acolytes ont pris des saint-jacques et moi du boeuf parce que je suis une carnivore.

Quand notre entrée est arrivée, voici ce que j'ai découvert dans mon bol :

IMG00270-20091219-1918.jpg
oh ! Le joli petit lombric... J'ai supposé que c'était encore un de ces foutus légumes d'antan oublié mais redevenu à la mode grâce à nos amis les bobos, un de ces trucs que mon brave papa aurait pu avoir l'idée saugrenue de faire pousser dans son jardin il y a vingt ans. En vrai, ça n'a juste pas de goût. Mais l'instant m'a rappelé ce merveilleux moment à Madrid (où j'étais justement allée avec Superblondie) lorsque, courageuses, nous nous étions attablées dans une gargotte très locale et avions commandé des choses dont nous ne comprenions pas la signification (sauf Superblondie qui avait pris du Gaspacho, couarde !) et que je m'étais retrouvée plutôt démunie face à une soupe de tripes à l'aspect peu engageant. Si quelqu'un sait ce que cette chose est, je serais ravie de l'apprendre, je continue à me demander si je n'ai pas mangé un gros ver de terre ce soir-là. A part ça, puisque je cause de ce charmant établissement, restaurant réputé, soi-disant, à l'accueil aussi chaleureux qu'un goulag en plein Oural, autant en profiter pour vous donner mon avis : c'est bon, certes mais pas de quoi se taper le cul par-terre en hurlant à la mort, l'accueil et le service (je l'ai déjà dit) n'est franchement pas chaleureux et la note est plutôt salée pour ce qu'on y mange. Je recomande franchement pas chaudement. Sauf si vous voulez vous imaginer (ou vous revoir) à Madrid en train de déguster une délicieuse soupe de tripes.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • « Moi et mon cheveu »

    cheveu

    Pour une fois, je ne parlerai pas de moi, ni de mon cheveu. Ni du votre, du reste ! « Moi et mon cheveu » est le nom de la nouvelle qui a remporté le prix Mark... Lire la suite

    Par  Leblogcoiffure
    BEAUTÉ , CÔTÉ FEMMES
  • Il faut en profiter car bientôt on va taxer nos souris...

    faut profiter bientôt taxer souris...

    Un rapport sénatorial envisage d'appliquer la redevance audiovisuelle aux possesseurs d'ordinateurs.                                     Pourquoi cette mesure e... Lire la suite

    Par  Marigotine
    CÔTÉ FEMMES
  • Soupe au pistou

    Soupe pistou

    Aujourd'hui, c'est soupe au pistou ! Mon petit bocal de pistou fait maison ne pouvait pas mieux rêver que de pouvoir s'associer à cette savoureuse soupe aux... Lire la suite

    Par  Annabel Padilla
    CUISINE, RECETTES
  • Soupe de tomates fraîches

    Soupe tomates fraîches

    L'autre matin, j'ai ramené 2 kg de tomates du jardin de mon papa.Je les ai donc cuisinées en soupe que j'ai mise ensuite en bocaux pour l'hiver. Lire la suite

    Par  Sl88
    CUISINE, RECETTES, RECETTES SALÉES
  • Soupe seychelloise

    Soupe seychelloise

    Bonjour, Une petite soupe qui réchauffe les corps et les coeurs !!!! Mes enfants ont adorés, ils en ont même repris deux fois... Lire la suite

    Par  Kayababouch
    CUISINE, RECETTES, RECETTES SALÉES
  • Puisqu'on vous dit qu'il faut dire Oui

    Puisqu'on vous qu'il faut dire

    En démocratie, le vote citoyen s’établie à échéances connues, une campagne électorale officielle précède les choix des électeurs, et ce pour chaque type... Lire la suite

    Par  Enzodaviolo
    SOCIÉTÉ
  • Grippe A : Faut-il paniquer quand on est séropositif ? Pourquoi Christine Katlam...

    Guillaume Le Loup, médecin à l'hôpital Tenon dans le service des maladies infectieuses et tropicales et Christine Katlama, médecin spécialiste du VIH à l'hôpita... Lire la suite

    Par  Survivreausida
    SANTÉ

A propos de l’auteur


Uneblondedanslaville 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines