Magazine Politique

Gérontocraties

Publié le 02 février 2010 par Jef06

Claude Lévi-Strauss distinguait les “sociétés froides”, traditionnelles et tribales, qui se vivent comme immobiles, se  conçoivent comme se reproduisant à l’identique, et où, hors catastrophes, rien ne change. J’ai pu le constater quand je travaillais avec les autorités coutumières sur les Iles Loyauté en Nouvelle-Calédonie dans l’aide au développement, où ces représentations constituaient un des obstacles principaux. On sait que ces sociétés-là sont, au delà des chefs coutumiers, en réalité sous la coupe du Conseil des Anciens, des “vieux” (terme honorifique dans ces contrées). Il existe même à Lifou une chefferie dans laquelle un clan “gardien du chef” est spécifiquement chargé d’ “astiquer” (rosser) ledit chef chaque fois que le Conseil des Anciens l’estime nécessaire.

Claude Lévi-Strauss y opposait les “sociétés chaudes” qui se vivent et se conçoivent comme évoluant et devant évoluer, les générations jeunes, auxquelles on permettait quelques débordements encadrés, étant en charge de ces évolutions. Le principal problème des sociétés chaudes étant la maîtrise de ces développements vers un “progrès” à contenu variable selon les lieux et les époques. Car, comme K.Marx l’a montré le premier, il existe des superstructures de nature institutionnelle, centrales,  qui, à moment donné bloquent ces développements et progrès se situant en périphérie.

Certains pays, comme l’Angleterre, ont géré ces évolutions à peu près pacifiquement. Chez nous, ceux qui profitent des pouvoirs sont traditionnellement si crispés sur leurs avantages que les choses se sont toujours passées avec de sérieuses secousses, de la Révolution française à Mai 68.

Les différentes formes démocratiques, malgré leurs insuffisances et leurs défauts, sont un des moyens permettant aux sociétés modernes de gérer et réguler ces évolutions si un certain nombre de pré-requis sont remplis. Et moins la démocratie formelle est démocratique, ne répondant plus aux besoins du plus grand nombre, avec un personnel politique figé, non-représentatif et crispé sur ses cumuls et prébendes, avec un contrôle de tous les contre-pouvoirs et un Spectacle ou une fiction voilant la réalité des enjeux, des pouvoirs et des profits des clientèles,…, plus les risques de secousses politiques et sociales, sous des formes variées, sont grands.

Vous comprenez que j’en viens donc à la Présidence actuelle, gérontocratie par procuration (70% des plus de 65 ans ont voté Sarkozy en 2007), engageant, au prétexte des “réformes”, un ensemble de mesures toutes destinées aux membres et aux poches du gang du Fouquet’s, s’évertuant à contrôler les médias, à truquer la démocratie, à mettre la justice au pas et à animer le spectacle d’une hyper-Présidence activiste, compassionnelle et proche des gens, à la manière de Kim Il Sung pour gaver ses clientèles et s’escrimant à ce que, malgré la crise provoqués par les addicts au fric, rien ne change ailleurs que dans les discours.

Je pense que l’on s’approche du moment où le rideau va commencer à tomber et l’initiative No Sarkozy Day, initiative avant tout citoyenne, loin des manoeuvres d’appareils, si elle atteint un succès significatif, peut marquer une étape importante de la défaite de l’intendant des riches en 2012.

- “Cinq journalistes-cobayes pour étudier la “construction de l’information” sur Internet”. Le Monde. Ils ont aussi un blog.

- “Clearstream : le parquet à l’heure du soupçon”. Le Monde.

- A quand l’équivalent en France ? “Le nouvel Incorruptible”. Le Monde.

- “Pour être heureuse en amour, faites des études”. NouvelObs. “Si vous cherchez une raison supplémentaire d’encourager une jeune femme à terminer ses études supérieures, vous pouvez ajouter celle-ci à la liste : tu auras plus de chances d’être heureuse en amour”.

- La réponse de Jean Peyrelevade aux 20 propositions de J. Julliard. Libération.

- Le MIL (Mouvement Initative et Liberté). Blog Droite(s) extrême(s).

- “Quand Christian Estrosi montre les muscles” . NouvelObs. La même frime et les mêmes résultats piteux que quand il était aux Dom-Tom. Belle réclame pour la ville.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jef06 Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines