Magazine Hockey

Coupe de France : réactions de Briançon et de Rouen

Publié le 01 février 2010 par Guillemette
Glacenews était aujourd'hui à Paris pour la finale de la coupe de France. Réactions de Luciano Basile et de Marc-André Bernier pour Briançon et de Rodolphe Garnier et de Julien Desrosiers pour Rouen.
Luciano Basile, entraîneur de Briançon
Je suis tellement fier de mon groupe ! On a eu une bonne combinaison de hargne et de sérénité. On y croyait ! Cette victoire est méritée. Nous nous sommes créés les meilleures opportunités, les meilleures chances du match. Edo Terglav n'a pas pu jouer pendant le match et sur une jambe valide, il a marqué le but de la victoire ! Toutes mes félicitations à Rouen. Depuis que je suis arrivé en France, c'est le meilleur match que j'ai joué contre Rouen. Maintenant pour le reste du championnat, on a une carte à jouer, c'est clair. On a battu tout le monde à présent. Cette victoire est la concrétisation d'un projet gagnant. On a perdu des finales, mais à chaque fois, on s'est relevé encore plus fort.
Marc-André Bernier, attaquant canadien et auteur du but briançonnais en temps réglementaire
Ce fut un match intense du début à la fin. On y a cru depuis le début ! L'équipe était à son meilleur niveau ce soir et a hissé son niveau de jeu. Toutes les individualités ont joué les unes pour les autres et le collectif a parlé. Est-ce que la victoire de vendredi a eu un impact psychologique pour aujourd'hui ? Je dirais oui pis non. C'était un contexte très différent et en même temps, ça se ressemblait tellement...! Maitenant, on va savourer ça avec un très bon goût !
Rodolphe Garnier, co-entraîneur de Rouen
Perdre aux penalties, c'est la loterie et ça tombe sur nous deux fois de suite dans le week-end. L'équipe a répondu présent, mais on a raté beaucoup d'occasions. Lors de la pénalité en prolongation, on ne trouve pas l'ouverture. Revenir sans la coupe, c'est amer. Nous, nous ne voulions surtout pas aller aux penalties. Sopko et Koenig ont été tous les deux solides. Il y avait ce soir sur la glace deux bonnes équipes. On va digérer ça maintenant et se concentrer sur le championnat. Tous les matches sont importants à présent pour le classement.
Julien Desrosiers, attaquant français qui a joué à Briançon avant son arrivée à Rouen
On est très, très déçu. On a eu notre chance en prolongation. C'est une très grosse déception. On savait que le match serait serré. Il y avait ce soir deux grosses équipes. Briançon a un gros effectif avec de très bons joueurs, même si des fois ils disent le contraire... C'est une équipe avec beaucoup de caractère. On pensait pas au match de vendredi avant la rencontre d'aujourd'hui. Mais au moment des tirs aux buts, ça nous est revenu dans la tête. On a du regret, mais on a donné tout ce qu'on avait.
©http://glacenews.blogspot.com - reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation de l'auteur

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guillemette 9764 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines