Magazine

Régionales en Languedoc-Roussillon : Frêche vs Couderc, c’est parti!

Publié le 16 février 2010 par Frontere

Régionales en Languedoc-Roussillon : Frêche vs Couderc, c’est parti!(Hôtel de Région à Montpellier, photo prise depuis Port-Marianne)

“Je ressusciterai les cités submergées
Et celles dont le sable a couvert les monceaux”

Leconte de Lisle (1818-1894)

On connaît depuis hier 12 heures les listes en concurrence pour les élections régionales. Le Languedoc-Roussillon étant devenue nolens volens une région test, et connaissant un peu le contexte local, voici le décryptage que je fais de cette pré-campagne du premier tour.

Onze listes en présence :

Á gauche
* Georges Frêche, président sortant, Tous pour le Languedoc-Roussillon, intitulé qui indique une vocation à rassembler l’électorat de la région au-delà des simples étiquettes politiques, il sera tête de liste dans l’Hérault,
* Hélène Mandroux, P.S., Retrouvons nos valeurs, elle défiera Georges Frêche (à qui elle doit l’essentiel de sa carrière politique) dans l’Hérault,
* René Revol, Front de gauche, Á gauche maintenant! (rappelons ici que la majorité sortante rassemblait autour de Georges Frêche toutes les composantes de la gauche),
* Jean-Louis Roumégas, Verts Europe Écologie, caractéristiques politiques : sorte de khmer vert, viscéralement anti-Frêche, soucieux d’importer en France le conflit israélo-palestinien,   
* Liberto Plana, Lutte Ouvrière, comme à l’accoutumée L.O. a décidé de présenter sa propre liste,

- Á droite
* Raymond Couderc,sénateur-maire de Béziers, U.M.P. (ancien membre du Parti Républicain d’Alain Madelin), liste Changez en Languedoc-Roussillon, élu avec Jacques Blanc en 1998 où il participait à une coalition Droite - Front national,
* Christian Jeanjean, U.R.P. (Divers droite), actuel maire de Palavas, pourrait créer la surprise,
* Patrice Drevet, Écologistes “indépendants”, en réalité très marqué à droite (il est adjoint au maire Divers droite de Pézenas),
* Richard Roudier, extrême-droite, La Ligue du Midi, semble bénéficier d’un appui de l’U.M.P. pour empêcher le Front national d’obtenir les 10% nécessaire au maintien au deuxième tour du F.N. et faciliter la tâche de Raymond Couderc en cas de triangulaire au deuxième tour

- Á l’extrême droite
* France Jamet, Front national, son mari avait été tête de liste pour le F.N. en 2004 (voir ci-dessous), le fait de présenter une femme affaiblira le score de ce parti compte tenu des caractéristiques de cet électorat,
* Jean-Claude Martinez, La région, la France, la vie, ancien du F.N., cet universitaire est plutôt populaire dans la région

→ Á noter l’absence de liste du Modem, Marc Dufour désigné par les militants de ce mouvement ayant été empêché d’aller au bout de sa démarche, cette affaire a été du reste menée au niveau national de manière lamentable.

- Rappel des résultats de premier tour en 2004 (neuf listes) :

- Georges Frêche (Rassemblement de la Gauche) : 36,32%
- Jacques Blanc (Droite parlementaire) : 24,23%
- Alain Jamet (Front national) : 17,17%
- Marc Dufour (Centre) : 5,71%
- Alain Esclope (Chasse Nature Pêche Traditions) : 5%
- Georges Fandos (écologiste) : 4,79%
- David Hermet (extrême gauche) : 4,70%
- Christian Lacour (régionaliste) : 1,27%
- Élisabeth Pascal (M.N.R., Bruno Mégret) : 0,81%


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frontere 65 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte