Magazine Politique

Pour l'eau dans une maison squattée par des Rroms : Occupation de l'administration de la mairie de Montreuil

Publié le 29 janvier 2010 par Blanchemanche
Jeudi 28 janvier 2010
Récit :
Ce matin, nous arrivons à une quarantaine à l’administration municipale pour demander l’eau, Rroms et soutiens. Les vigiles, nombreux, nous bloquent l’entrée des bureaux. Bousculade. Nous restons dans le hall d’entrée. Les spécialistes du dialogue social arrivent. Ils promettent qu’ils vont livrer des bombones d’eau. Non, nous voulons un accès à l’eau ou une installation. Une délégation est reçue par la mairie. La mairie n’est pas sûre qu’elle puisse faire pression sur Véolia pour qu’elle installe l’eau étant donné que cela appartient à un particulier. Une délégation sera reçue demain par Voynet.
Questions :
Comment faire pour que Veolia ne coupe plus l’eau dans les squats et dans d’autres logements sous divers prétextes (non paiement, désaccord du propriétaite…) ?
Comment se fait-il que la mairie n’ait pas assez d’autorité pour contraindre Véolia à donner un accès à l’eau à tous ?
Revendications :
Nous voulons un toit, de l’eau, de l’électricité, de la bouffe pour tous. Nous voulons tout.
Bruits de couloirs :
Entendu ce matin à la mairie par le spécialiste du dialogue Miremont : «Y en a marre de la surenchère gauchiste» et par un vigile spécialiste de la tranquilité publique : «J’ai bien envie de leur péter la gueule !»
Quelques participants
Tract distribué ce matin :
De l’eau, vite !
Nous sommes nombreu-ses à soutenir et habiter cette maison, nous sommes nombreu-ses à venir demander l’eau.
Depuis début décembre, la maison du 83, avenue du Président-Wilson à Croix-de-Chavaux est occupée par plusieurs familles Rroms. Elles n’ont pas encore accès à l’eau courante. Alors aujourd’hui il s’agit d’une URGENCE : ne pas avoir l’eau rend difficile le quotidien de ces cinq familles entassées dans un espace exigu. On peut faire un effort pour l’imaginer.
On est quelques-uns et quelques-unes à penser que l’eau est un bien précieux et nécessaire, qu’elle devrait être à disposition de tout le monde. La situation illégale de ces familles dans cette maison ne justifie en aucun cas qu’elles n’aient pas accès à l’eau.
Il y a un mois, une équipe de Veolia est passée et a refusé d’ouvrir la vanne bloquée sur la rue, prétextant le besoin de l’accord du propriétaire.
Un coup de clé à eau, une pression sur Veolia, ou l’installation d’un point d’eau suffirait. Cela ne paraît pas sorcier !
La mairie connaît depuis le début la situation de cette maison mais n’a pas fait les démarches et travaux nécessaires pour que les habitants aient accès à l’eau, pourquoi ? La mairie n’aurait-elle pas l’obligation de relier à l’eau toutes les habitations, même squattées ? Est-ce que la mairie qui n’a plus la gestion de l’eau, ne peut plus rendre accessible l’eau à tous ceux qui en ont besoin ?
On reviendra et on reviendra encore s’il le faut pour demander de l’eau pour tout le monde à Montreuil.
À bientôt.
Courriel, 28 janvier 2010.
http://juralibertaire.over-blog.com/article-pour-l-eau-dans-une-maison-squattee-par-des-rroms-occupation-de-l-administration-de-la-mairie-de-montreuil-43808527.html

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29287 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines