Magazine Société

Bizarre, bizarre, comme c’est étrange

Publié le 21 février 2010 par François Collette

Qui n’a jamais entendu ou placé cette expression « bizarre, bizarre » que l’on accommode généralement à sa façon ? 

Saviez-vous que c’est du « Jacques Prévert » ? Elle sort tout droit de « Drôle de drame », la comédie emblématique de Marcel Carné tournée en 1937 avec Louis Jouvet en archevêque suspicieux, Michel Simon en écrivain clandestin et Françoise Rosay en fausse disparue. Jacques Prévert en avait écrit le scénario (adapté d’un roman anglais) et les dialogues.

Trois minutes trente d’anthologie :

 .

. -  Bizarre, bizarre…
-Qu’est-ce qu’il a ?
-Qui ?
- Votre couteau
-Comment ?
-Vous regardez votre couteau et vous dites « bizarre, bizarre », alors je croyais que…
-Moi, j’ai dit « bizarre, bizarre » ? Comme c’est étrange. Pourquoi aurais-je dit « bizarre, bizarre » ?
- Je vous assure, cher cousin, que vous avez dit « bizarre, bizarre ».
- Moi, j’ai dit bizarre ? Comme c’est bizarre !

.
_____________________________

J’ai moi aussi repris cette expression à ma façon pour désigner mon musée virtuel : BizArt, BizArt, vous avez dit BizArt ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


François Collette 246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine