Magazine Culture

VA. - Casual Victim Pile

Publié le 03 mars 2010 par Hartzine

ole-859-casual-victim-pile-1024x1024Vous ne le savez peut-être pas, mais Austin, au beau milieu de l’état le plus conservateur et presque le plus riche des États-Unis, alias le Texas, abrite une scène musicale hautement active et connue around the world. Ce, grâce à une petite rue, la 6ème, qui accueille plus de 200 salles de concerts en son sein, et qui a donné naissance à nombre d’artistes talentueux et singulièrement variés. Dans le désordre : Janis Joplin, Buddy Holly, Meat Loaf (oui), Pantera et les Destiny’s Child, sans oublier Vanilla Ice et Daniel Johnston. Qu’est-ce que ça nous dit? A peu près rien les chéris, nous sommes d’accord. Si ce n’est qu’à Austin, tout est possible. Et voir émerger une nouvelle scène plutôt passionnante aussi.
Dès le premier morceau de Follow That Bird! , The Ghost that Wake You, on est effectivement réveillés, cette chanson à la fulgurance seventies à souhait nous embarque direct au saloon. Au Texas, on en attendait pas moins. The Young enchaîne avec une inspiration nettement plus cold, un vrai tartare de rock bien cru, Blister provoque, accroche. Talonnée par les non moins dark Woven Bones, qui errent avec les esprits.
On est échaudé mais le souci récurent des compiles quelles qu’elles soient, c’est le melting pot pas toujours réussi, et celle-ci ne fait malheureusement pas exception. On touche le fond du bouge avec les Flesh Lights, qui, s’ils sont vraiment des flèches, comprendront qu’il faut vraiment tout arrêter. Dommage pour nous qu’on ne soit qu’au quatrième morceau.
Les prometteurs Dikes Of Holland nous sauvent de la panade, avec un Little City Girl dans cette même veine cold wave, qui semble imprégner la faune locale. C’est aussi ça la crise, mais en ce qui nous concerne, elle est ici synonyme de réjouissance. Tre Orsi aime bien les Pixies, bon. Et The Distant Seconds essaient de nous faire croire qu’ils sont 100% british avec une très convaincante imitation de l’accent made in UK, why not les mecs?
Arrivent mes petits préférés avec leur remake de Gainsbourg et BB au chant, un post punk d’amants passionnés. Kingdom Of Suicide Lovers se ballade dans la foret enneigée d’Hoboken, et nous on suit, dociles comme des agneaux engourdis.
Dans la veine revival rockab remise sur le devant de la scène par les anglais de Jim Jones Revue, et qui compte toujours des aficionados, Austin possède son Elvis local, très bon si vous voulez mon avis, tout vénère qu’il est après Mommy’s Little Addiction avec des guitares qui huuurlent au bord du marais et on est bien contents. Souhaitons lui de nombreux sujets d’énervement à l’avenir. On passe vite fait sur les titres number 10, 11 et 12 sans grand intérêt à moins qu’on se prépare à un petit trip dans le coin, et encore, on peut espérer croiser mieux dans les salles du coin de Six Street.
Harlem enchaîne avec ce qui semblerait être du talent, mais avec un son un peu trop vu et entendu à Brooklyn ces derniers temps si vous me permettez. The Permissions et Lost Control qui clôturent cette belle mouture, font partie des bonnes découvertes du sieur défricheur à l’origine du projet : Gerald Cosloy avec les incomparables Matador Records (Sonic Youth et Mogwai pour n’en citer que deux).
A suivre en tout cas, car seul les précédemment cités Harlem et Elvis ont sortis un album en dur, et encore celui, d’Elvis n’est même pas arrivé jusqu’à nos contrées lointaines. Gageons que cette compil’ réussie servira de plate-forme à cette brouette de groupes texans pour le moins prometteurs.

Vv.

Audio

Tre Orsi –  The Engineer

Follow That Bird! – The Ghosts That Wake You

Tracklist

VA. - Casual Victim Pile (Matador Records, 2010)

1. Follow That Bird! – The Ghosts That Wake You
2. The Young – Blister
3. Woven Bones – Spirits Roam
4. Flesh Lights – Crush On You
5. Dikes Of  Holland – Little City Girl
6. Tre Orsi –  The Engineer
7. The Distant Seconds – Akron Bureau
8. Kingdom Of Suicide Lovers – Hoboken Snow
9. Elvis – Mommy’s Little Soliders
10. Love Collector – First 48
11. Bad Sports – Can’t Remember Your Name
12. Wild America – Drink It Dry
13. Harlem – Beautiful & Very Smart
14. The Stuffies – No One’s Gonna Miss You
15. The Golden Boys – Older Than You
16. The No No No Hopes –  Nobody’s Fool
17. The Teeners - Nazis On Film
18. The Persimmons – The Notice
19. Lost Controls –  Entirely Wired For Sound


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • [News] Dead Snow 2 : le trailer du retour des zombies nazis !

    Un homme que l’on croyait mort, se réveille à l’hosto et découvre qu’on vient de lui greffer un bras qui n’est pas le sien. Un bras de zombie nazi pour être... Lire la suite

    Le 03 janvier 2014 par   Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE
  • Prisoners - The ghost writer

    Deuxième film de l'année qui nous a bien scotché ! 2h30 de suspens sans temps mort. Comme Dasola, nous ne pouvons que vous conseiller de le voir ! Le premier... Lire la suite

    Le 03 janvier 2014 par   Fromtheavenue
    CINÉMA, CULTURE
  • Le bilan 2013

    Les Américains peuvent se garder Halloween. Mais s’il y a une fête que je leur envie, c’est bien Thanksgiving. Parce qu’on n’est jamais... Lire la suite

    Le 02 janvier 2014 par   Urbansoul
    CULTURE, MUSIQUE, RAP/R&B
  • Sorties 2014

    Salut à tous ! L’année 2013 touche à sa fin, toute l'équipe de Lords of Rock vous présente ses meilleurs voeux pour 2014... Lire la suite

    Le 02 janvier 2014 par   Lordsofrock
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • Review Music 2013 | Part 1 : Kpop

    Sur la fin 2013, j’ai été beaucoup moins active sur le blog. Un peu moins de motivation, une envie de repartir en Corée qui se faisait vraiment sentir et... Lire la suite

    Le 02 janvier 2014 par   Gemmei
    ASIE, CULTURE, MUSIQUE
  • Concours séries TV sur Influence: Gagnez des cadeaux séries

    Alors que vous pouvez encore participer au concours Dynasty sur notre site, Influence vous propose dès ce soir de participer à un autre concours spécial séries... Lire la suite

    Le 08 décembre 2009 par   Guillaume
    CULTURE
  • Blackroc

    La bonne surprise de ces derniers jours nous vient de l'excellente intitiative des Black Keys, duo blues rock, et de Damon Dash, fondateur de Roc-A-Fella avec... Lire la suite

    Le 08 décembre 2009 par   Bfromlu
    CULTURE, MUSIQUE

Ajouter un commentaire