Magazine

Immigrants des villes .... immigrants des champs

Publié le 03 novembre 2007 par Régis Carlo @moment_present
Quand on immigre beaucoup de choix sont sur nos routes, et l’un d’eux est : où ?
Non, la question ne repose pas dans quel pays, mais l’endroit où nous allons vivre, installer nos prochaines années, où nous allons nous investir , nos vies et celles de nos enfants.
Ville ou campagne ? à la base , c’est un choix très facile car les villes c’est là où tout se passe , là où le travail est présent. Mais la question se pose car le Québec est un pays si magnifique.
Quand on demande à des immigrants ce qu’ils aime au Québec , beaucoup réponde le calme , les paysages.... Alors pourquoi plus de 80% des immigrants s'installent en ville ???
Pourquoi aller à Montréal et ne pas sortir de la ville ? L’humain a une faculté d’adaptation qui fait qu’au bout d’une période on ne sens plus la différence entre nous et les autres , donc un Québécois nous rappellera un français .....donc cela ne peut pas être la peur de l’autre.
Pour nous , immigrant Français , si le travail était une de nos premières préoccupations et si c’était une réel motivation , on immigrerait pas. Beaucoup d’immigrants travaillaient en France pour des salaires élevés et au Québec travaillent pour 10 $.
Alors pour pourquoi choisir la ville dans ce superbe pays ? Je crois que l’humain prend le dessus sur la logique. la logique voudrait que quelqu’un qui parle de la beauté des paysages s'installent au moins en banlieue éloignée, mais l’humain est fait de telle sorte que pour vaincre l’insécurité d’un changement , on se regroupe , on va où on pourra avec des repères , des amies et des égaux.
Je sais que je ne suis pas objectif sur ce débat, la campagne est si belle .....le calme, les gens , les animaux , l’espace .....et puis le travail existe ....Alors immigrants des ville ou des champs...... votre avis m’intéresse.....

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Régis Carlo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte