Magazine Blog

Prise d'otage

Par Mélina Loupia
Nous interrompons le cours normal de vos émissions afin de prendre la parole ici. A la faveur d'une confiance un peu trop aveugle, nous avons pu nous glisser à l'intérieur de ce blog à l'insu de sa locataire habituelle. Ne cherchez pas à régler vos écrans, nous controlons les horizontales (démonstration: __ ) et les verticales (démonstration: | ). Nous prenons possession des lieux un peu abruptement pour deux choses. La première est de dire non au monopole de la bizette. Entendons nous bien, nous n'avons rien contre la bizette à proprement parler. En cette époque de trouble, mieux vaut des bizettes que des claques dans la face. Mais la bizette démontre encore l'arrogance toute française de ces gens qui, parce que c'est la langue de leur pays, se croient en droit de l'imposer à tout le monde. Et là, nous disons non. La bizette, oui, mais pas que. Chez nous, on ne fait pas de bizette. Ca fait petit. Chez nous, on se fait la baise. Parfaitement. Ce n'est pas sale. C'est belge. Quand on est content de se voir et qu'on veut se célébrer, on se fait une bonne baise. Voire deux. Une par joue. Alors un peu de tolérance dans cette langue que nous partageons, et laissons plus de place à la baise qui le mérite tout autant que la bizette. La deuxième chose, c'était pour enfin introduire sur ce blog ce que vous n'aurez que très peu de chose de voir si on laisse sa locataire actuelle à la barre. Voilà: (oYo) Je crois que ça se passe de commentaire. Vous pouvez reprendre le cours de vos activités.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mélina Loupia 93 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte