Magazine Hockey

Chères demi-finales...

Publié le 23 mars 2010 par Guillemette
Depuis hier, les quatre demi-finalistes de Ligue Magnus ont affiché leur prix. L'addition est parfois salée comme à Rouen ou à Grenoble (25 € le match). Question : à quel prix sera la finale pour l'un de ces deux clubs ? De quoi faire réfléchir quand on sait que la place non numérotée pour la finale de la coupe de France à Bercy avec animations était à 17 € et à partir de 28 € en gradin numéroté...
De 17 à 25 € : voilà ce qu'il vous faudra débourser pour assister à l'un des matches de demi-finales de ligue Magnus.
  • Le moins cher : Angers
Les Ducs proposent différents tarifs : 17 € et 12 € en fonction des tribunes, 12 € place debout, 15 € pour les abonnés et 1 € pour les licenciés. Des prix abordables que le club pouvait difficilement augmenter au vu des installations dont malheureusement il dispose et qui ne sont pas du tout à la hauteur d'une formation qui s'annonce depuis quelques années comme étant l'une des plus prometteuses de la saison. Cependant, au vu de leur budget moins important que ceux des Grenoblois ou des Rouennais, les Angevins auraient pu se lancer dans une politique tarifaire beaucoup plus coûteuse... Un bon rapport qualité/prix lorsque l'on sait aussi qu'au pire des cas, il n'y aura peut-être qu'un match à Angers.
  • L'équilibre : Briançon
En dehors des abonnés pour qui l'ensemble des matches de la saison, play-offs inclus, est compris dans l'abonnement (180 € sans place fixe et 215 € place attribuée), le club propose le match de demi-finale à 20 € et les deux, à 30 €. Notons qu'il existe aussi un tarif pour les moins de 18 ans qui est fixé à 10 €. Là aussi, compte-tenu de la coupe non négligeable budgétaire subie par le club cette saison, les Diables rouges auraient pu également fixer un prix beaucoup plus élevé pour ces deux rencontres et ne proposer qu'un seul tarif...
  • Dettes à éponger : Grenoble
Même si depuis quelques années, Grenoble a pris l'habitude de pratiquer des tarifs élevés lors des play-offs, le prix affiché - qui reste élevé - de 25 € peut se justifier cette saison par l'importante crise financière traversée par le champion de France en titre cette saison. Sachant là encore que les play-offs en dehors de la finale sont inclus dans l'abonnement (de 130 à 220 € sans offre Métro et de 110 à 190 € avec offre Métro), à l'instar d'Angers, il n'y aura peut-être qu'une seule rencontre à Pôle Sud dans le pire des cas.
Cependant, il paraît quand même très difficile de justifier la somme de 20 € pour les enfants âgés de 1 à 3 ans. Question : les personnes ayant fixé ce tarif exorbitant et totalement irréaliste ont-ils des enfants ? Si oui, ils devraient alors savoir qu'à cet âge, les bambins, s'ils arrivent à tenir en place pendant les deux heures, deux heures et demi, que dure un match, passeront ce temps sur les genoux ou dans les bras de leurs parents et qu'ils n'occupent donc pas de place assise...
  • La palme d'or : Rouen
10 € d'augmentation entre les quarts de finale et les demi-finales... Voilà une inflation à faire pâlir bon nombre d'entreprises ! A 25 € le match, la demi-finale n'a jamais été aussi chère à l'île Lacroix. Un tarif qui fait grincer des dents bon nombre de spectateurs qui, contrairement au RHE visiblement, ont connu la crise. Certes, là aussi, pour les abonnés, les différentes compétitions disputées par les Dragons sont incluses dans le pass annuel (231 €). Mais l'on peut se demander ce qui justifie ces 10 € d'augmentation. Ce n'est pas le budget a priori maîtrisé puisque le club a été reçu du premier coup à l'examen de la commission fédérale de gestion l'été dernier. Gourmandise d'après-matches avec primes exceptionnelles ? Besoins financiers dans le cadre d'actions particulières en vue des demi-finales et éventuellement des deux matches de finale ? Provisions financières en vue de la création de poste pour Eric Doucet ou d'un recrutement futur au niveau particulièrement élevé ? En contrepartie de ces 10 € d'augmentation, que propose le club au public en dehors d'un simple match de hockey, certes de demi-finales ? Toute entreprise le sait : pour qu'une hausse de prix soit accepté par le client, elle doit être accompagnée de prestations supplémentaires que le client est prêt à payer et qui font toute la différence...
Notons que le RHE pratique un tarif unique, les enfants de moins de 8 ans ne payant pas, mais que le club accueille également les deux premiers matches et est donc assuré de la fidélité de son public. Fidélité mais pas à n'importe quel prix ! A 16 h, ce mardi, il restait encore plus de 300 places à vendre sur chaque match (billetterie en ligne). De quoi faire réfléchir quand on sait qu'en saison régulière, les places contre Amiens ou contre Grenoble se sont arrachées en moins d'une journée. Certes, elles étaient à 11 €... A quel prix sera donc la finale ?
@http://glacenews.blogspot.com - reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation de l'auteur

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guillemette 9764 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines