Magazine Info Locale

Propos du père François du 22 mars 2010

Publié le 23 mars 2010 par Maurice Puault


Pas-content-2.jpg

Romainville le 22 mars 2010

Propos du père François



« Scélérat : adjectif masculin singulier : déloyal, FAUX, félon, fourbe, hypocrite, infidèle, malhonnête, parjure, perfide, traître, trompeur ».

Si vous ne l’aviez pas deviné, il s’agit du Parti Socialiste 1

Et si vous imaginez une minute que c’est moi qui me livre à ces excès de langage, vous vous méprenez, d’abord parce que je ne pense pas autant de mal du PS, mais aussi parce que je suis les conseils de Philippe Guglielmi en tempérant dorénavant mes ardeurs.

Non, des injures aussi violentes et paroxystiques ne peuvent venir que d’un allié, un allié déçu, certes, mais un allié tout de même, en l’occurrence le PRG 93, qui figure pourtant en bonne place sur les tracts du PS au 1° et au 2° tour des élections régionales.

Sur les tracts du 2° tour, on voit apparaître aussi l’ex-MCC qui brillait par son absence au 1°, mais qui a du se dire qu’il urgeait de voler au secours de la victoire…pour tenter de tirer les marrons du feu 2

On y trouve également des trucs dont j’ignore l’existence et la signification, tels que le « MUP », le « PEP », « les alternatifs » et autres ratons laveurs…

Moi, vous avez peut-être noté mon silence entre les deux tours.

Le CCR ayant explicitement appelé à voter au 2° tour pour la liste de la gauche rassemblée conduite par le socialiste JP Huchon (tandis que les autres formations de la gauche romainvilloise  se contentaient de reproduire les déclarations de leurs directions nationales) il eût été pour le moins malséant que je continuasse la campagne que je menais depuis quelques semaines en mon nom personnel (et surtout pas au nom du CCR)..

J’avais donc décidé de mettre provisoirement mon couteau au vestiaire et cette accalmie aurait pu durer très longtemps  si…..

En allant au marché, vendredi, j’ai reçu, d’un socialiste que j’aime bien, un tract préalable au 2° tour, que je n’avais pas vraiment lu, pensant en connaître d’avance le contenu. (A ce propos je vous fais part de mes doutes sur l’influence des tracts et affichages sur les scrutins).

Un informateur m’a invité à le lire plus attentivement, ce que j’ai fait.

J’y ai lu deux interventions de bonne tenue, l’une de Philippe Guglielmi, l’autre de la maire adjoint Michèle Phojo (prélude à une accélération de carrière ?).

Et puis, au dos, ça se gâte, avec un billet de Bruno Lotti, qui, fort du vote d’un romainvillois sur dix, veut voir dans les résultats du premier tour « un message de confiance à l’égard de la majorité municipale 3, qui, malgré les coups bas portés par une poignée d’opposants acharnés, voit, avec plus de 45%, valider son projet pour Romainville ».

Désolé, mon petit gars ; il faudrait déjà apprendre que la loi du genre veut que, après un scrutin favorable, on ne cherche pas la bagarre mais on « appelle à l’union » (même si on n’y croit pas).

Ensuite, ajouter aux voix socialistes celles d’Europe Ecologie à un scrutin régional et feindre d’y voir une approbation de la politique municipale est une plaisanterie éculée et qui ne trompe plus son monde.

Vous allez bien vite constater que, si vous ne changez votre fusil d’épaule, vous vous trouverez bien seuls lors des prochains scrutins, notamment celui des cantonales.

Oublier en plus, opportunément, qu’il y a eu 64,60% d‘abstentions au premier tour dans notre commune et 62,1% au deuxième, signe manifeste d’une désaffection préoccupante de nos concitoyens à l’égard de la politique 4, témoigne d’un vraie méconnaissance des problèmes…ou d’un acquiescement aux méthodes de décervelage menées en permanence par le duo campionno-valsiste (lisez le dernier bulletin municipal et vous comprendrez qu’il va bientôt atteindre le degré zéro.)

Revenons au personnage de Bruno Lotti.

Son agressivité poserait problème si elle ne traduisait pas le fait qu’il est aujourd’hui sur la défensive.

On comprend qu’il soit mal à l’aise maintenant que l’opinion sait 5 qu’il a été recruté à la mairie, et son frère à Nexity alors que son père exerçait ses fonctions à la mairie.

Je ne souhaite pas, quant à moi, revenir éternellement sur cet épisode peu glorieux, mais j’attends en échange de l’intéressé une certaine retenue ; la situation embarrassante dans laquelle il se trouve doit le conduire à adopter un profil bas et surtout pas à bomber le torse.

Plutôt que de vitupérer, il ferait mieux, en additionnant les voix d’Europe écologie, du Front de Gauche et les siennes, de se demander si un changement d’alliances n’est pas envisageable.

On peut rêver ; c’est ce que je fais…

Salut à tous.

François Le Cornec

--- ---

Commentaires de l’admi.



1)     Ne pousse pas trop le bouchon, c'est un peu (?) excessif ce que tu écris ! Heureusement que tu suis les conseils de Philippe Guglielmi.

2)     Pourtant certain d’entre eux n’hésite pas à envoyer des courriels ventant l’équipe d’avant et par la même celle qui ce présente.

3)     Faire un tel amalgame ne manque pas d’air ! il faut parler avec d’autres habitants que la claque Romainvillois,

  1. Dans toute la Seine-Saint-Denis, il y a eu beaucoup d’abstentions, car les habitants ne font plus confiance aux politiques (entendu sur France-Inter ce matin, mardi)

  2. Qu'est-ce qu'il lui a prit de faire tout ce foin ? Besoin de faire parler de lui à tout prix ? Maintenant, le Romainvillois qui n'était pas informé OU qui ne voulait pas le croire n'a plus de doutes. Comme quoi, réfléchir avant de… est toujours utile !





<>

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maurice Puault 742 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine