Magazine Humour

Allez voir les sites pornos pour sauver la planète !

Publié le 23 novembre 2007 par Plusdebuzz

Tommy et Léona sont les pionniers d’une nouvelle forme d’activisme qui associe pornographie et défense de l’environnement. En créant l’année dernière Fuck For Forest, le premier site internet porno écolo, ce couple norvégien veut détourner l’argent du X pour sauver la forêt amazonienne. Le principe : l’internaute verse 15 euros par mois de cotisation pour pouvoir visionner des clips pornos réalisés par Tommy, Léona et leur militants. Selon ses organisateurs, 80 % de cette somme serait mise de côté sur un compte pour lutter contre la déforestation. Tommy : “Il y a une partie des abonnés qui sont juste intéressés par le porno mais qui veulent bousculer tout ça. Et d’autres qui n’avaient jamais donné de l’argent pour du porno mais pour qui c’est un moyen de soutenir cette cause.”Exilés depuis peu à Berlin, Tommy et Léona invitent ce soir chez eux leurs nouvelles recrues récupérées au fil des tractages. Le porno éthique est déjà une réalité sur le web. “Veg Porn” reverse 5% de ses bénéfices à des associations végétariennes. Le net, véritable eldorado pour l’industrie du X, est saturé de sites pornos. Pour certain, lier sexe et activisme est un moyen de se démarquer. Le site “all shaved ladies” reverse 10% de son chiffre d’affaire aux enfants cancéreux, soit près de 80 000 dollars pour l’année 2004. Un marché qui rapporte.Fuck For Forest s’est créé il y a 2 ans à Oslo avec l’aide de subventions gouvernementales, supprimées au bout de quelques mois quand l’Etat norvégien s’est rendu compte qu’il avait affaire à des sex-activistes. Pour Léona, 21 ans, fondatrice et actrice de l’association, les organisations écolos sont dépassées.

Léona : “Ils ne font pas tant de choses que ça, ils causent beaucoup, je me retrouve pas trop là dedans. Moi j’aime la nature et j’ai toujours voulu faire quelque chose mais j’ai jamais trop su quoi… C’est pas bien vu pour une fille de faire ce genre de truc. Je ne pensais pas que ça serait aussi dur quand je me suis décidée à le faire.”

Invités sur scène par le groupe punk norvégien “Cumshots“, le duo de F.F.F. se paye un coup de pub qui marque aussi le début de leur déboire avec la justice de leur pays. En Norvège où les films pornos sont interdits, la performance des activistes de Fuck For Forest fait scandale. Convoqué au tribunal d’Oslo, Tommy aggrave son cas en baissant son pantalon devant le juge qui vient de les condamner à 1000 euros d’amende. Du coup, ils s’exilent à Berlin.
Leur réputation sulfureuse effraie les organisations écolos qui refusent l’argent récolté par F.F.F. Sur leur site, on peut lire la lettre d’une association de protection de la nature qui n’a pas voulu de leur don connaissant leur provenance douteuse. Les sex-activistes dérangent. Face au refus des organisations écolos, les Fuck For Forest ont décidé de lancer leur propre fondation. Pour le moment l’argent serait bloqué sur un compte. En attendant de passer à l’action, les sex-activistes tournent leur home movies porno dans le salon de Tommy et Léona pour alimenter leur site qui compterait 1000 abonnés à ce jour.

Tommy : “On essaye vraiment de faire quelque chose de bien. On fait pas de la provo inutile. Pour nous le sexe c’est naturel. Mais il faut parfois provoquer si on veut que les gens comprennent quelque chose.”

Le lien, réservé à un public majeur : http://www.fuckforforest.com/fr/main.html

Partager cet article


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Plusdebuzz 4835 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines