Magazine Conso

Test Glofiish X500+ par MobileHub

Publié le 23 novembre 2007 par Greg

Le X500+ est une mise à jour du modèle X500. Il s'agit d'une version légèrement améliorée non pas sur le plan esthétique mais au niveau des caractéristiques techniques. Il tourne désormais sous Windows Mobile 6 professionnel, l'écran QVGA fait place à un modèle VGA et il est compatible EDGE mais pas 3G hélas. Pour le reste, il dispose d'un processeur véloce à 400 Mhz, de 64 Mo de RAM et 128 Mo de ROM seulement, la mémoire n'a pas bougé en effet. On retrouve également l'APN 2 mégapixels, le Bluetooth v2.0 + EDR et le Wi-Fi 802.11b/g et surtout le GPS intégré avec une puce SIRF Star III, le A-GPS et la TMC.
Le X500+ est donc un modèle complet auquel il ne manque pas grand chose, l'absence de 3G étant certainement sa plus grosse lacune.

Les caractéristiques techniques
  • Processeur : Samsung SC3 2442 cadencé à 400MHz
  • Ecran : tactile TFT LCD 2,8 pouces 65 536 couleurs 640 x 480 pixels
  • Réseaux : quadribande GSM (850/900/1800/1900 Mhz), GPRS et EDGE
  • GPS : intégré avec puce GPS SiRF III Sirf Instant Fix (A-GPS) avec RDS/TMC
  • Mémoire interne : 128Mo ROM, 64Mo RAM
  • Mémoire amovible : microSD
  • Connectivité : USB 1.1 (miniUSB), Bluetooth 2.0 Class 2 + EDR, Wi-Fi 802.11 b/g
  • APN : 2 mégapixels (1600 x1200) avec zoom numérique x4, autofocus et de flash
  • Système d’exploitation : Windows Mobile 6 Professional
  • Dimensions (L x H x P) : 113 x 59,5 x15,5mm
  • Poids : 146 g

Un packaging complet

Le coffret de vente contient :
  • le pdaphone
  • un étui en cuir
  • un kit oreillette
  • le chargeur secteur
  • un câble USB
  • un second stylet
  • le CD d'Outlook 2007
  • la documentation


Le pack est complet. J'apprécie particulièrement la présence de l'étui en cuir et aussi le stylet de rechange livré d'office. On peut regretter qu'un support voiture ne soit pas intégré d'origine mais c'est une habitude sur les pdaphones/smartphones avec GPS. Je regrette également la nouvelle politique de Microsoft de ne plus proposer une version complète d'Outlook mais uniquement une version d'essai.
Attardons-nous un peu sur l'étui car c'est un accessoire bien trop rare en standard qui plus est quand il pourrait presque éviter d'acheter un autre modèle séparément. Presque, car il n'est pas parfait.


Il s'agit d'un étui en cuir de type portefeuille, l'ouverture s'effectuant latéralement ce qui n'est pas des plus pratique pour téléphoner. Le x500+ est maintenu fermement et est bien protégé. Il y a même une découpe au dos pour le haut-parleur. On peut charger le PDAPhone et sortir le stylet sans devoir retirer le x500+.
Il y a néanmoins plusieurs défauts. Tout d'abord, il n'y a pas de clip pour l'attacher à la ceinture. Ensuite, s'il y a bien une découpe pour brancher le kit filaire, elle gêne l'ouverture de l'étui bloquant la face avant ouverte à 90° ne permettant pas de la rabattre au dos de l'appareil. Derniers griefs, l'objectif de l'APN est totalement masqué, il n'y a aucune découpe prévue. Pour faire des photos il faut donc sortir le terminal de l'étui ce qui n'est pas pratique et cela augmente le risque de chutes. De même, le lecteur microSD est inaccessible sans le retirer de l'étui.


Si certains pourront se contenter de cet étui livré en standard, je pense que la plupart des utilisateurs investiront dans un nouvel étui ce qui fut mon cas. J'ai opté pour l'excellent modèle de NoRêve.
Un design qui manque de charme

Sur le plan esthétique on ne peut pas dire que les modèles d'EtenCorp soient des plus séduisant. Le X500+ n'échappe pas à la règle. Disponible en deux couleurs, noir ou argent, la couleur noire a ma préférence car elle gomme en partie son design peu gracieux derrière sa robe uniforme noire. EtenCorp s'améliore néanmoins sur ce point car le nouveau X600 est déjà beaucoup plus beau.
EtenCorp a choisi un noir mat et non marquant. Il n'y a donc pas de reflet ni de risque de rayure. De plus, la main accroche bien sur la surface, le x500+ n'a pas tendance à glisser entre les doigts.
Si le X500+ est assez fin il est un peu lourd.


Le tour du propriétaire
Sur la face avant il y a un écran de 2,8 pouces qui semble un peu petit par rapport à la surface totale. C'est l'effet 'iPhone'. Je suis passé au x500+ juste après avoir jouer avec le téléphone d'Apple.

Au dessus de l'écran on trouve un haut-parleur et deux boutons programmables qui lancent par défaut le GPS et un lanceur d'applications. Sous les boutons se trouvent deux diodes :
  • celle de gauche sert à signaler l'état du GPS, du Bluetooth, du Wi-Fi.
  • celle de droite sert à indiquer la charge de la batterie, le fonctionnement du mode téléphone, avertir d'une notification.


Sous l'écran il y a un pad 4 directions avec un bouton en son centre et de part et d'autre, les boutons de prise et fin d'appel ainsi que les deux boutons contextuels. Utilisant quasi-exclusivement l'écran tactile, je ne me sers pas du pad. Heureusement car ce n'est pas une réussite. Il n'est pas très agréable au toucher et je trouve qu'il déséquilibre le x500+ lorsque l'on appuie vers le bas.

Au dos, nous avons, outre le capot de la batterie, l'objectif de l'APN avec un petit miroir pour les autoportraits ainsi qu'un flash et juste à côté se trouve un haut-parleur.

Il n'y a rien sur le haut de l'appareil.

A la base se trouve le lecteur de carte microSD, le connecteur mini-USB et le stylet. La carte mémoire n'est donc pas cachée sous la batterie ce qui est un bon point. Le connecteur mini-USB sert aussi bien pour la connexion avec un ordinateur que pour la charge. Il n'y a donc pas de connecteur propriétaire. Quant au stylet, je préfère personnellement quand il est rangé sur le haut de l'appareil et non à la base car je trouve que c'est moins pratique. Notez que le stylet est un modèle dépliable.

Sur le côté gauche nous avons une prise jack 2,5mm, un bouton (programmable) pour lancer l'application Voice Commander, deux boutons de réglage du volume.

Sur le côté droit il y a un bouton de mise en service, un bouton pour la prise de photo (programmable également) et surtout un orifice pour faire une réinitialisation e l'appareil.
Une ROM bourrée de softs
Le X500+ est livré avec la suite de logiciels accompagnant Windows Mobile 6 professionel à savoir, Microsoft Office Outlook Mobile (Calendrier, Contacts, Tâches et Messagerie), Images et vidéos, Notes, Microsoft Office Word Mobile, Microsoft Office Excel Mobile, Internet Explorer Mobile, ActiveSync, Calculatrice, Solitaire, Bubble Breaker, Voice Recorder, Microsoft Office PowerPoint Mobile, MSN Messenger, Microsoft Transcriber, Windows Media Player 10 et le Direct Push.
Mais ce n'est pas tout car Eten a également ajouté une vingtaine de logiciels.
L'intérêt de chaque soft varie fortement, certains sont plus utiles que d'autres. Il est un peu dommage qu'il fassent "si vieillot" avec une interface graphique globalement un peu "défraîchie". Autre point négatif, tous ces softs réduisent pas mal l'espace de stockage disponible.
J'ai constaté que l'on pouvait les supprimer de l'appareil mais en l'absence d'un CD livré avec le PDAPhone, je me demandais comment on pouvait les installer de nouveau. Nul besoin de fichiers CAB, les fichiers sont conservés dans la ROM du PDAPhone. Le logiciel Application Recovery permet de réinstaller les programmes quand on le souhaite.
Dans les faits, la plupart des logiciels seront remplacés car ils sont bien moins efficaces que certains logiciels payants ou gratuits. Quantité n'est pas toujours synonyme de qualité.
Présentation des logiciels fournis par EtenCorp
Les applications de téléphonie :
Scénarios : gestion des profils(Général, Réunion, Extérieur, Silence). Pour chaque mode on peut choisir le niveau de la sonnerie, les sons windows, le mode vibreur, si l'on souhaite que le son soit uniquement diffusé via les écouteurs, par le casque et le haut-parleur ou pas du tout et l'on peut régler le niveau du rétro-éclairage.

Add Ringtone : ajout de sonneries de téléphone. Le fonctionnement est basique. Le programme scanne automatiquement le contenu du x500+ ainsi que de la carte mémoire et affiche la liste des fichiers sonores pouvant être utilisés comme sonnerie. Pour chaque fichier, on peut lancer la lecture et l'ajouter comme sonnerie.


Call Filter : filtrer les appels entrants selon un principe de liste rouge (refusés)/liste verte(autorisés). Pour chaque liste on indique les numéros de téléphones concernés et les noms des personnes. On peut décider d'accepter tous les appels, que ceux de la liste verte, de raccrocher tous les appels, de raccrocher uniquement ceux de la liste rouge
On peut visualiser la liste des appels bloqués en conservant les données un jour, trois jours ou une semaine. Il est possible de synchroniser les numéros enregistrés dans les listes avec ceux présents dans le carnet d'adresses mais ce n'est pas automatique par défaut.



MMS Message : pour la création de messages MMS.
SIM Manager : afficher des informations sur la carte SIM et de gérer les contacts enregistrés dans la carte.


SMS Sender : création de messages SMS.
Speed Dial : application très intéressante qui permet d'afficher à l'écran un ensemble de boutons représentants différents contacts. Cela permet d'appeler un contact avec le doigt uniquement (sans passer par le stylet) en pressant le bouton correspondant. L'application affiche 10 contacts sur l'écran et on peut créer plusieurs pages. L'ordre d'affichage des contacts se fait par index ou plus intéressant par fréquence d'appel.

Les applications GPS :
GPS Viewer : afficher sa position GPS et l’utiliser sous forme de boussole.


Location SMS : envoyer directement un SMS intégrant du texte et sa position GPS.


Satellite Data Update : téléchargement es éphémérides manuellement ou automatiquement selon une fréquence choisie (chaque jour ou un jour de la semaine et à l'heure que l'on détermine).
Les applications multimédias :
Appareil photo : enregistrement de photos et vidéos. Pour le détail, voir plus loin.
FM Tuner : écouter la radio.
Image Maker : logiciel de dessin style Paint très basique.
Image Wizard : ajouter un cadre à une photo, d'appliquer des filtres, du texte.
Multimédia Manager : une visionneuse d'images basique
NameCard Manager : pour enregistrer des contacts en numérisant une carte de visite. Ce n'est pas la première fois que j'utilise ce type de programme et j'ai toujours été déçu. Celui-ci n'échappe pas à la règle et il est beaucoup plus rapide de saisir directement toutes les infos à la main. La reconnaissance des caractères pose problème et certaines informations ne sont pas enregistrées dans les bons champs. Il faut donc faire du ménage et à la fin, bien souvent, on va aussi vite si ce n'est plus, de le faire directement à la main. Sur mes cartes de visites, moins de 10% ont été reconnues sans trop d'erreurs.
Les applications utilitaires :
Application Recovery : réinstaller une ou plusieurs applications livrées par défaut dans la ROM.
Backup Utility : pour sauvegarder et restaurer certaines informations du terminal. On peut choisir de sauvegarder l'agenda, les contacts, les tâches, le profil personnel, les paramètres réseaux, le contenu de Mes documents, la messagerie. La sauvegarde peut se faire dans le répertoire Mes Documents du terminal ou plus logiquement sur la carte mémoire. La sauvegarde peut être faite manuellement ou plus intéressant automatiquement chaque jour. On peut également définir le nombre de sauvegardes à conserver. Dans le cadre de la sauvegarde automatique, on peut définir la fréquence (quotidienne, une seule fois, hebdomadaire etc. et l'heure) ainsi que lancer une sauvegarde lorsque la batterie est faible.
Birthday reminder : pour gérer ses dates d'anniversaire.

Bluetooth Manager : le gestionnaire du Bluetooth


WLAN Utility : le gestionnaire du Wi-Fi

M-Desk : un lanceur d'applications qui permet de classer l'affichage des programmes sous différents onglets.

Quantité est rarement synonyme de qualité et c'est le cas ici. Certains programmes sont plus intéressants. Ainsi, outre les gestionnaires du Bluetooth et du Wi-Fi, je retiens notamment Speed Dial, Backup Utility, Application Recovery, Satellite Data Update par exemple. L'intérêt des autres programmes varient fortement selon l'usage que vous allez en faire d'autant plus que certains programmes sont trop limités par rapport à ceux que proposent certains logiciels payants ou gratuits.
Un bel écran un peu poussif
L'écran est une vraie réussite. Il est très lumineux mais difficile à lire en plein soleil malheureusement même avec le rétro-éclairage poussé à fond. Grâce à la résolution VGA et à sa taille relativement petite de 2,8 pouces, il offre un rendu de qualité, l'affichage étant très fin. On le remarque notamment dans les icônes qui offre un lissage impeccable. Je regrette un peu quand même la taille de l'écran, un peu trop petite à mon goût. Certes, j'ai essayé juste avant l'iPhone mais bon. Je me rend compte que l'écran n'occupe que 60% de la surface, 6cm sur 11cm.
L'écran peine un peu à l'affichage, le X500+ manque d'un processeur graphique digne de ce nom pour gérer la résolution VGA. Ce point a été constaté par bon nombre de testeurs notamment en comparant le x500+ avec son prédécesseur le x500. Conséquence immédiate, le x500+ n'est pas particulièrement à l'aise avec les vidéos et les jeux. Et même avec des applications plus basique ou en naviguant à travers les menus de Windows Mobile, on ressent une légère lenteur d'affichage.
En contrepartie, la résolution VGA permet d'afficher plus d'informations à l'écran avec certains logiciels comme Internet Explorer par exemple ou Word et Excel mais d'un autre côté cela peut engendrer également des problèmes de lisibilité sur un écran de 2,8 pouces.
Au final, il n'est pas certain que le passage à une résolution VGA soit une bonne idée sans un processeur graphique adapté. Ce n'est pas catastrophique non plus mais c'est un peu dommage car avec la 3G et un écran plus fluide il serait parfait selon moi.
Une mémoire trop limitée
Le gros problème de Windows Mobile, outre sa consommation en ressource processeur, est son fort appétit en terme de mémoire vive. 64Mo de RAM, ce n'est pas assez pour une utilisation confortable sans devoir se préoccuper régulièrement du nombre d'applications ouvertes. D'autant plus que seuls 45Mo sont utilisables et à peine 16Mo sont disponibles pour les applications. Même chose au niveau de la ROM, 128 Mo installés mais seuls 52Mo sont utilisables et uniquement 32Mo sont disponibles.
Le GPS au poil
La partie GPS est une bonne surprise. Il est rapide à démarrer (moins de 30s) et très sensible même sous un pare-brise athermique. Le téléchargement des éphémérides se fait très simplement via l'utilitaire fourni. On peut lancer leur téléchargement manuellement ou le paramétrer en automatique à intervalle régulier. Testé avec Tom Tom 6 et CoPilot Live 7, aucun problème particulier à signaler si ce n'est l'option RDS/TMC. Le x500+ est soi-disant compatible mais pas moyen de la faire fonctionner et en plus il n'y a rien d'indiquer dans le mode d'emploi du PDAPhone.
Une connectivité presque complète
La connectivité est presque complète. Quandribande GSM/GPRS/EDGE, Wi-Fi 802.11b/g, Bluetooth 2,0 avec EDR, il ne manque que la 3G. A l'usage, le Wi-Fi et le Bluetooth ne pose pas de soucis particulier et sont simples à paramétrer via le gestionnaire fourni par EtenCorp.
Des capacités multimédias décevantes
Les PDAPhones et smartphones sous Windows Mobile n'arrivent pas encore à faire jeu égal avec d'autres mobiles multimédias comme ceux de Nokia ou Sony Ericsson par exemple. Inutile donc de vouloir les comparer à ces modèles car on en est loin et le x500+ ne déroge pas à la règle.
Limité à 2 mégapixels, la qualité des photos est tout juste moyenne et l'on est loin d'égaler un compact numérique. Le rendu des couleurs est généralement peu fidèle à la réalité. J'ai réussi à faire quelques jolies photos très satisfaisantes mais hélas c'est loin d'être le cas à chaque fois. Si le résultat n'est pas toujours extraordinaire à l'extérieur, en intérieur c'est bien évidemment encore plus difficile.
Pour ne rien arranger, l'interface de l'application photo est sans doute la plus laide que l'on ait jamais vu sur un téléphone. Tellement repoussante qu'elle ne donne absolument pas envie de prendre des photos. C'est un comble. Dommage, car elle est relativement complète en terme de fonctions. Si l'on ajoute encore à cela que la durée d'enregistrement d'une photo est assez longue, nous avons alors toutes les conditions réunies pour ne pas avoir envie d'utiliser l'APN. Sans compter que des problèmes de mémoire viennent encore ternir le tableau parfois empêchant tout bonnement l'usage du module APN si l'on ne fait pas de ménage dans les applications ouvertes.
L'enregistrement de vidéos est encore pire. Elles sont laides et saccadées au possible.
Le X500+ se rattrapent un peu sur l'affichage de photos grâce à son très bel écran et sur la lecture de vidéos. L'affichage poussif engendre néanmoins des saccades sur la lecture des vidéos empêchant d'avoir une lecture totalement fluide.
Le tuner FM marche bien mais malheureusement il n'est pas RDS et fonctionne uniquement via le kit oreillette. Le x500+ est compatible avec le profil Bluetooth A2DP donc avec un casque Bluetooth Stéréo mais je n'ai pas testé.
Une autonomie moyenne
Utilisant mon x500+ quotidiennement depuis plus d'un mois, je me suis fait une idée assez précise de son autonomie. Avec une batterie de 1530 mha on ne devrait pas avoir trop de problème. Oui et non car avec son écran VGA, le Wi-Fi, le Bluetooth et le GPS, celle-ci est fortement sollicitée. L'autonomie varie donc en fonction de l'usage. Dans mon cas, cela varie de 1 à 3 jours. Il n'y a donc rien de catastrophique, tout dépend de l'utilisation.
Bien évidemment, dès lors que l'on active la puce GPS et un logiciel de navigation qui maintient l'écran allumé, la batterie se vide rapidement. De toute façon, pour un usage en voiture, l'achat d'un support et d'un chargeur allume-cigare est indispensable.
Grâce au port mini-USB standard on peut de toute façon recharger facilement le x500+ en cas de problème via un ordinateur si le chargeur secteur n'est pas à portée de main.
Côté autonomie, le x500+ est dans la moyenne, ni pire ni meilleur que bon nombre de smartphones/PDAPhones équipés de fonctions similaires.
Conclusion
Globalement le X500+ se montre véloce et les ralentissements se font rares. L'affichage un peu poussif terni un peu le tableau. Windows Mobile 6 semble plus stable que son prédécesseur et les réinitialisations se font moins nombreuses. Le manque de mémoire vive handicape le PDAPhone obligeant à gérer fréquemment la liste des applications ouvertes. La partie téléphonie ne pose pas de problème, la sensibilité réseau est bonne ainsi que le qualité audio. J'ai juste constaté un petit temps de latence lors de la prise d'appel.
Le X500+ est un bon PDAPhone pour qui recherche notamment un GPS intégré. Véloce, avec un bel écran VGA, une connectivité complète et sa puce GPS, tous les ingrédients sont là. Avec la 3G et un affichage un peu moins poussif de l'écran, le X500+ aurait vraiment été excellent. Et puis il y a la partie multimédia. Dans ce domaine les terminaux sous Windows Mobile restent handicapés et je ne sais pas pourquoi. J'attends toujours de voir un modèle sous Windows Mobile avec des capacités photos, vidéos, audios dignes de ce que l'on retrouve par exemple dans certains modèles de la gamme N-Series de Nokia qui tourne sous Symbian.

Les plus

  • L'écran VGA
  • Le processeur véloce
  • La connectivité presque complète
  • Le GPS qui fonctionne parfaitement
  • L'étui livré d'office
  • Le second stylet
  • Pas de connecteur propriétaire
  • L'offre logicielle généreuse
Les moins
  • L'affichage un peu poussif
  • 2,8 pouces, c'est un peu trop petit pour du VGA
  • Le lecture de vidéo est saccadée
  • Le module photo est laid
  • L'enregistrement des photos est trop long
  • Le module TMC compatible avec aucun logiciel
  • Pas assez de RAM
  • Pas de machine virtuelle Java
  • La qualité variable des logiciels fournis par EtenCorp


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Test du Nokia 5700 XpressMusic par Mobilehub

    Note : ce test est publié avec un peu de retard, le 5700 ayant été testé en juin dernier. Le modèle reçu ressemble à une pré-série. Lire la suite

    Par  Greg
    CONSO, GADGETS, HIGH TECH, MOBILES
  • Test Eten Glofiish X500+

    Test Eten Glofiish X500+

    Le X500+ est une évolution du X500 sorti il y a quelques mois. Principales différences, la présence d'un écran VGA au lieu de QVGA mais dont la taille reste de... Lire la suite

    Par  Greg
    CONSO, GADGETS, HIGH TECH, MOBILES
  • Test Apple iPhone par MobileHub

    Après avoir passé 5 jours avec l'iPhone de mes amis de GénérationMP3, je me sens un peu perdu. Jamais un téléphone/smartphones/PDA ne m'aura posé un tel dilemne. Lire la suite

    Par  Greg
    CONSO, GADGETS, HIGH TECH, MOBILES
  • Test Glofiish x500+ : premières impressions

    Cela fait plusieurs mois que je n'ai pas utilisé un PDAPhone sous Windows Mobile. Tester le X500+ est donc une occasion de me faire la main sur un modèle... Lire la suite

    Par  Greg
    CONSO, GADGETS, HIGH TECH, MOBILES
  • Test logiciel Touch Commander par Mobilehub

    MobilityFlow propose, grâce au logiciel Touch Commander, de disposer d'un lanceur d'applications qui soit une copie quasi-conforme de celui qu'utilise HTC sur... Lire la suite

    Par  Greg
    CONSO, GADGETS, HIGH TECH, MOBILES
  • MobileHub passe le cap des 100 000 visites

    Le blog a dépassé les 100 000 visites sur le mois d'octobre, une première depuis son lancement. Et la date est bien choisie puisque c'est exactement 3 ans... Lire la suite

    Par  Greg
    CONSO, GADGETS, HIGH TECH, MOBILES
  • Eten lance le Glofiish X600

    Le x600 sera disponible dans quelques jours. Il succède au x500+ sorti au mois de juin dernier. Le x600 est une évolution du x500+ qui était lui-même une... Lire la suite

    Par  Greg
    CONSO, GADGETS, HIGH TECH, MOBILES

A propos de l’auteur


Greg 171 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte