Magazine Science & vie

AF 447 : Un syndicat de pilotes accuse les sondes Pitot

Publié le 05 octobre 2009 par Laracinecarree
Le Syndicat des Pilotes d'Air France (SPAF) relance la polémique sur la responsabilité des sondes Pitot dans le crash du vol AF 447.
Le syndicat, qui s'est déjà porté partie civile dans l'enquête, affirme en effet dans une déclaration :
"Sans la panne des Pitot, il n’y a pas d’accident"
Tout en ajoutant un peu plus loin (ce qui peut paraître contradictoire) :
"Les [sondes] Pitot n’expliquent pas à elles seules la perte de notre appareil"
Le SPAF s'oppose donc au BEA dont les premiers rapports affirmaient que la défaillance des sondes était un élément, mais pas la cause du crash.
Question
Sur quels éléments se base le SPAF pour affirmer la responsabilité des sondes Pitot ?
La racine carrée
La déclaration du SPAF ne donne malheureusement aucun élément technique permettant d'expliquer comment la défaillance des sondes Pitot a pu causer l'accident.
Le document, ainsi que d'autres consultables sur le site du syndicat, vise surtout à montrer que l'accident aurait pu être évité et pointe du doigt Air France, Airbus, le BEA (Bureau d'Enquêtes et d'Analyses), la DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile) et l'EASA (European Aviation Safety Agency).
Un retour d'expérience fait état de 9 incidents "graves" impliquant des "anomalies anémométriques" enregistrés par Air France en 2008 - 2009, avant l'accident du vol AF 447.
Le document du SPAF émet des doutes quant au fait que ces incidents aient bien été signalés à la DGAC et au BEA par Air France. Il explique également qu'aucune étude approfondie n'aurait été menée suite à ces incidents, et donc qu'aucune mesure n'aurait été prise pour traiter un problème connu avant la disparition du vol AF 447.
L'enquête déterminera les responsabilités de chacun, mais l'affirmation de la responsabilité des sondes Pitot manque cruellement d'argument, et dé-crédibilise un peu le travail du SPAF.
Toujours selon le SPAF :
"L’absence des boîtes noires n’est en aucun cas un obstacle absolu à la recherche de la vérité"
Cela n'en reste pas moins un obstacle relativement important pour trouver les causes techniques de l'accident.
Pour en savoir plus
Site internet du Syndicat des Pilotes d'Air France : www.spaf.aero
Page internet du BEA consacrée à l'accident du vol AF 447
Voir aussi sur La Racine Carrée :
Henri Pitot plaide non coupable

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laracinecarree 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte