Magazine

Jean Michel BASQUIAT

Publié le 24 novembre 2007 par Régis Carlo @moment_present
2006 , à Paris , une exposition “de Picasso à Basquiat , le feu sous les cendres” au Musée Maillol. Première rencontre avec les toiles d’un peintre que je regarde avec plaisir : Jean Michel Basquiat . Des salles trop petites pour une si grande exposition.
Né en 60 à Brooklyn , Basquiat commença sa carrière d'artiste en lançant par un art purement urbain : le graffiti. Il a 17 ans et signe ses oeuvres du nom “Samo” (SAMe Old shit). Il commence à peindre en 1978 et commença à avoir un certain succès en 1980, et pour ensuite rencontrer en 1983 , Andy Warhool , son plus grand ami.
Mais pourquoi j’aime Basquiat ; brut , vrai , honnête , sa peinture ne laisse pas de doute sur le tourbillon de sa vie , sur ses doutes, sur la violence de la remise en question.
Basquiat nous emmène dans la violence de la ville et de la vie , une réalité urbaine de notre siècle.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Régis Carlo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte