Magazine Culture

La Chrysalide et les débutants

Publié le 25 novembre 2007 par Lou Poulain
Le feu aux fesses
La bite au vent
Ou presque
Ils ont sans doute quinze ou seize ans
Et dans les yeux cette assurance
Mal assurée des débutants
Qui sentent que leur vie commence
Et qu’il est temps
Une fille est là qui les guide
Elle a des seins de chrysalide
Un débardeur sur sa peau blanche
Et puis des « petits airs charmants »
Consciente aussi, probablement
Que tout s’enclenche
Elle rit bien un peu trop fort
Et aussi parfois un peu faux
De presque rien
Mais elle sourit comme le printemps
Et tout va bien
Elle n’a pas tout-à-fait l’âge
De devenir un papillon
Ce n’est pas grave, il faut bien vivre
Et il n’y a plus de saisons
Quand les garçons la dévisagent
Elle ne voit rien, ou fait semblant
Les trouvant sans doute un peu gauches
Un peu touchants
Elle est comme une friandise
Dans le regard de ces gamins
Qui certains soirs, probablement
La rêvent enlevant sa chemise
La nuit dans le presque matin
Ils sont dans la rue, pour l’instant
Il est dix-neuf heures, vendredi
Tout les attend
Extrait de La vie, le vent de Matthias Vincenot
_____________________
Article Similaire : Rimbaud Délire

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lou Poulain 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines