Magazine Assurances

Un exemple de déforestation qui accélère la désertification

Publié le 26 novembre 2007 par Aurélia Denoual

Les habitants de Niamey, la capitale du Niger qui n’ont que le bois pour se chauffer, continuent à dévaster ce qui reste des forêts du pays, alors que le Sahara, qui avance à raison de 200 000 hectares par an, a déjà englouti les deux tiers du territoire.


Le bois représente 90 % de l’énergie domestique, dans un pays riche en gisements de charbon et voisin de grands producteurs de gaz et de pétrole, mais qui est la seule énergie abordable par la majorité de la population.


Tout le monde semble se satisfaire de cette situation, du bas en haut de l’échelle, des paysans qui se transforment en bûcherons, des négociants en bois qui s’enrichissent et de la municipalité qui taxe les ventes, pendant que la population croît des 3 % par an.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog