Magazine Animation

Une Amazone pleine d'NRJ

Par Nakayomi

Il y a des choses qu'on attend plus vraiment, un peu désespéré, il faut bien l'avouer, par un léger mépris des chaînes ou du public pour certaines séries... Mais parfois, la lueur ressurgit...

Et cette lueur, on la doit à la chaîne Nrj12 qui après avoir diffusé la série Hercules, s'attaquera au spin-off Xena, La Guerrière, dès le 1er décembre vers 15h20, à raison de deux épisodes par jours (les lundis, mardis, jeudis, vendredis et samedis a priori) et en commençant bien évidemment à la première saison. Petit rappel des faits, Xena est apparue dans la série Hercules, en tant qu'ennemie du demi-dieu grec. Finalement, suite à quelques retournements de situations, la voici rentrée sur le bon chemin, voulant racheter les erreurs qu'elle a pu commettre par le passé. Et autant l'avouer tout de suite, Xena a un long passé derrière elle, plutôt sombre, fait de guerres et d'affrontements violents. Mais aussi de rencontres décisives qui forgeront la guerrière que l'on connaît. Et c'est dès le premier épisode de la série, qu'elle rencontrera peut-être la personne la plus importante pour elle : Gabrielle. Une jeune fille quelque peu écervelée mais adorable qui se met en tête de suivre la redoutable princesse guerrière dans son périple. Un long, très long périple, au détour des quatre coins de la Grèce mais aussi de la Chine, du Japon et quelques autres lieux exautiques.
Autant le dire tout de suite aussi, pour aimer la série, il faut plonger dans son univers tête baissée. Si je peux gentiment critiquer au passage des séries comme Prison Break ou 24 pour leur manque de réalismes ou des histoires totalement tordues, ici, on peut s'en donner à coeur joie. Cela dit, on est prévenu dès le départ que c'est le jeu. La série revisite les mythes et légendes (ainsi que l'Histoire puisqu'elle croisera quelques personnages célèbres dont certains auront une influence sur elle et vice versa) à sa sauce, anachronismes compris. C'est une série qui tire vers l'absurde, qui n'hésite pas en faire des tonnes (tout comme l'actrice Lucy Lawless) mais qui s'avère plutôt bien construite en définitive. Parce que oui, derrière son air de divertissement idiot, les intrigues sont bien ficelées et l'univers développé des plus intéressants (prenant de plus en plus d'ampleur au fil des saisons, avec en point d'orgue, la troisième). La première saison n'est pas la meilleur, la série est encore timide, se contentant du service minimum de revisitation des mythes et légendes. Dès la seconde, on sent qu'ils passent à la vitesse supérieure et s'autorisent nombre de délires, avec des épisodes tout simplement géniaux au niveau comique. Mais la série sait aussi aller dans des directions diamétralement opposées, avec des histoires très sombres et dramatiques. Un mélange des genres unique, parfaitement réussi et maîtrisé. Les épisodes passent sans cesse d'un style à l'autre sans que la cohérence ne soit sacrifiée (on passe allégrement d'un épisode comique à dramatique, d'un western à la comédie musicale...).

Bref, cette diffusion sur Nrj12 est un moyen pour un grand nombre de personnes de redécouvrir la série (arrêtée en cours de saison 5 sur TF1 qui avait par ailleurs totalement massacré la diffusion des saisons 4 et 5, entre scènes censurées et non-diffusion d'un grand nombre d'épisodes). Si la TNT n'est pas encore accessible à tous, c'est toujours mieux que la diffusion plus confidentielle encore sur les chaînes du câble et du satellite. Et qui sait ? Peut-être qu'un jour les dvd sortiront enfin... On ne désespère pas...



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nakayomi 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte