Magazine Société

Otages

Publié le 26 novembre 2007 par Pierre Lacour

Je comprends le malaise des fonctionnaires, mais je trouve qu'ils font fausse route en réclamant toujours plus de moyens, alors que les finances publiques sont exangues. Le fond du problème, c'est qu'on demande toujours plus à l'État et à ses agents qui sont de ce fait débordés et amers. C'est flagrant dans le domaine de l'éducation, où les parents en font toujours moins, tout en espérant que les enseignants réussiront là où ils ont depuis longtemps abdiqué. C'est cette attitude irresponsable qu'il faut avoir le courage de dénoncer. Le problème des jeunes, c'est que les parents qui ont en charge leur éducation sont incapables d'assumer leur rôle : fixer des règles, imposer des limites, infliger des sanctions.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine