Magazine Culture

La belle italienne Emmanuella Potocka et Maupassant

Par Bernard Vassor

Emmanuella Potocka, née Pignatelli, d'une riche et célèbre famille Napolitaine, était née  en 1852. Ses relations avec Maupassant sont mystérieuses et ambigües. A l'époque où Guy de Maupassant l'avait rencontré au cours d'un dîner chez l'épouse du comte Felix-Nicolas Potocki. Elle tenait salon dans son hôtel de l'avenue de Friedland, et entretenait un cour de soupirants dont elle entretenait la flamme amoureuse. C'est ainsi que l'on pouvait y rencontrer Paul Bourget, Jacques-Emile Blanche, Jean-Louis Forain, Frédéric Mistral, et Montequiou-Fézensac. Maupassant aussi, succomba au charme de la beauté Italienne que l'on avait surnommée "La Gamine". Elleapparait dans les romans de Maupassant sous les traits de Christiane Andermatt dans Mont-Oriol, et dans Notre Coeur sous ceux de la baronne de Frémines. Dans une vente d'autographes en 1993, (Alain Nicolas expert, 110 lettres provenant des archives "Potocka", ont eté mises en vente le 2 décembre... 

Cette photographie réalisée par Georges Mélandri (l'hydropathe), qui avait été son voisin au 19 rue Clauzel (au cinquième étége). Depuis leur rencontre en 1882, il entretint une correspondance jusqu'à ses derniers jours. On peut ainsi suivre l'évolution de sa maladie, ses nombreuses migraines, et la descente aux enfers, il se croit "possédé". Vous pouvez consulter le site très savant de Noëlle Benhamou, la spécialiste de Maupassant : MAUPASSANTIANA

PAR BERNARD VASSOR


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bernard Vassor 2258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines