Magazine France

Razzy Hammadi s'engage pour une élection test à Orly

Publié le 27 novembre 2007 par Exprimeo

Razzy Hammadi joue un vrai coup de poker lors de sa municipale à Orly, d'abord au sein du PS mais aussi dans les relations avec le PCF.
Razzy Hammadi est né le 22 février 1979 à Toulon. Il a été président du Mouvement des jeunes socialistes de décembre 2005 à novembre 2007
Hammadi est le fils d'une mère tunisienne qui travailla d'abord aux abattoirs de La Ciotat puis chez un opticien et d'un père algérien riche négociant en fruits et légumes, décédé alors que son fils était agé de 16 ans. Razzy Hammadi se retrouve alors dans l'obligation de travailler, notamment sur les marchés.
Hammadi prolonge son engagement associatif en s'engageant au Parti socialiste en 1998, puis au Mouvement des jeunes socialistes l'année suivante.
Il devient ensuite secrétaire de section du Parti socialiste, puis entre en 2001 au Bureau national du Mouvement des jeunes socialistes dont il devient Secrétaire national aux questions économiques et aux activités internationales, avant de devenir secrétaire national aux Fédérations. Un temps proche de la Gauche socialiste de Julien Dray, il rejoint la tendance Nouvelle gauche fondée par Benoît Hamon.
Le 11 décembre 2005 il est élu président du Mouvement des jeunes socialistes lors du congrès de Paris avec 92 % des votes et succède à David Lebon.
Au cours des protestations contre le contrat première embauche, il fait activement participer le MJS contre la politique gouvernementale, aux côtés du front syndical étudiant et salarié. Plus tard, il invitera les autres jeunes leaders syndicaux, comme Bruno Julliard ou Karl Stoeckel à s'exprimer lors de manifestations du MJS.
Hammadi est membre du courant Nouveau Parti socialiste au Parti socialiste.
En 2006, il a soutenu Laurent Fabius à l'investiture du PS pour l'élection présidentielle.

Hammadi intervient régulièrement dans "N'ayons pas peur des mots", une émission quotidienne de débat contradictoire présentée par Samuel Étienne diffusée sur la chaîne d'information en continu I>Télé.
En octobre 2007, Hammadi annonce son intention d'être le candidat du parti socialiste pour l'élection municipale d'Orly en 2008. Cependant son inscription sur les listes électorales d'Orly (il résidait auparavant à Saint-Maurice, également dans le Val-de-Marne) ainsi que celles d'une quinzaine de ses camarades du Mouvement des Jeunes socialistes sont rejetées par la commission administrative électorale d'Orly. En novembre 2007, il est désigné chef de file du Parti socialiste pour l'élection municipale à Orly.
Il sortira avant la fin 2007 un livre d'entretien intitulé "La gauche la plus bête du monde ?".
Il doit affronter une primaire au sein même du PS et le Maire Communiste d'Orly semble bien décidé à ne laisser sa place à aucun prix au PS. S'il parvient à franchir ces deux obstacles de taille, il aura bien mérité ses galons de responsable politique. C'est une jeune socialiste brillant qui passe particulièrement bien sur le terrain. C'est probablement là la clef de son résultat électoral.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte