Magazine Environnement

Emissions de CO2: Angela Merkel por un accord international contraignant

Publié le 27 novembre 2007 par Danielriot - Www.relatio-Europe.com

A une semaine de l'ouverture de la conférence de Bali sur le climat, la chancelière Angela Merkel a défini  ses attentes lors d'une conférence organisée par le groupe parlementaire de son parti, l'Union chrétienne-démocrate (CDU), sur le climat. Elle n'espère guère la signature immédiate d'objectifs contraignants de réduction des gaz à effet de serre. Mais elle en appelle à la responsabilité de tous, pays industrialisés, émergents ou en voie de développement : il faut cheminer progressivement vers un accord international contraignant. Pour ce faire, Angela Merkel attend des participants de la conférence de Bali qu'ils s'accordent sur un "mandat pour une feuille de route", première étape vers un accord mondial contraignant sur la réduction des émissions de gaz carbonique.´

Tous les pays doivent faire des efforts pour atteindre l'objectif "énorme" qui consiste à réduire de moitié les émissions de CO2 d'ici à 2050 (par rapport à 1990), a développé Mme Merkel. Les Etats-Unis, bien sûr. Il est "triste" qu'ils n'aient pas ratifié le protocole de Kyoto. Les pays émergents et en voie de développement, ensuite. Ils doivent suivre le mouvement engagé par l'Union européenne (UE), qui a décidé en mars dernier de réduire ses émissions de gaz carbonique de 20% en 2020 (par rapport à 1990). L'UE, enfin.

Si l'Europe veut réellement entraîner les autres continents, "aucun Etat de l'UE n'a le droit d'empêcher un accord à Bali par une attitude égoïste axée sur les intérêts de son économie". Or l'augmentation dramatique des émissions de CO2 en Europe de l'est accroît la difficulté d'atteindre les objectifs européens, a regretté Mme Merkel.
La chancelière a, par ailleurs, qualifié de "non suffisante" la proposition américaine en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le changement climatique n'est rien moins qu'une "menace pour la sécurité et le développement économique du monde entier", a-t-elle argué. Or la proposition américaine vise à formuler un objectif global pour tous les pays, mais ne précise pas les mesures pour y parvenir.

Plus d'informations (en allemand) :
http://www.bundesregierung.de/nn_1264/Content/DE/Artikel/2007/11/2007-11-27-bali-konferenz-erfolg.html


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :