Magazine Sport

Un nouveau Chétodon ou poisson-papillon

Publié le 27 novembre 2007 par Metropolis
Dans la série des poissons tropicaux de mer Rouge, aujourd'hui un autre Chétodon : le Chaetodon austriacus ou, plus sympa, le poisson-papillon côtelé de mer Rouge. Comme d'hab, le prétexte à cet article est la série de photos ci-dessous : monsieur et madame Chétodon (qui se font la tronche ?), monsieur Chétodon qui erre de son côté pendant que madame s'en va de l'autre (à moins que ce ne soit l'inverse... ou alors le contraire !)   Chétodon austriacus ou poisson-papillon côtelé de la mer Rouge   Un couple de poissons-papillons... fâchées ?   Poisson-papillon côtelé solitaire   D'abord quelques mots sur les Chétodons (depuis le temps que j'en parle). On parle de la famille des chaetodontidés ou poissons-papillons. Dans cette famille, se trouve le genre Chaetodon auquel appartiennent nos amis d'aujourd'hui. Ce nom de poisson-papillon, qui peut s'appliquer à la famille entière, est, en fait, utilisé généralement pour ce genre. Les poissons de la famille des chaetodontidés vivent sur les récifs coralliens des mers chaudes (comme la mer Rouge ;) Ils tirent leur nom du fait qu'ils possèdent de petites dents et leur surnom - poisson-papillon - des couleurs attrayantes dont ils sont pourvus. Ils sont (grossièrement) ronds et aplatis. Plus précisément, l'austriacus est une espèce endémique de la mer Rouge (comme son copain le Chétodon fasciatus) d'où son surnom de poisson-papillon côtelé de la mer Rouge. Il est facilement reconnaissable par son corps jaune avec ses bandes horizontales sombres, dont une qui se termine en « tâche », près de la nageoire dorsale. De même que par sa nageoire dorsale blanche et ses nageoires caudales et anales noires. Enfin, il se nourrit des polypes des coraux. Endémique de la mer Rouge, le poisson-papillon côtelé est donc, encore une fois, assez facile à débusquer, à observer et à photographier ; Même si, ici, ce n'est pas vraiment le top. Paradoxallement, en mer Rouge, j'ai perdu tous mes repères de lumière habituels. Ce qui m'a causé quelques... contrariétés. Mais bon, c'est pas grave. Je ferai mieux la prochaine fois ;p

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :