Magazine Science

Solar Impulse réussit son baptême de l’air

Publié le 16 avril 2010 par Lecomte

Le Solar Impulse HB-SIA s’est doucement envolé depuis l'aérodrome militaire de Payerne le mercredi 7 avril 2010 jusqu’à atteindre 1200 m d’altitude.

L’oiseau de Bertrand Piccard, unique par son envergure,  a quitté le sol à 10h28, propulsé par ses quatre moteurs électriques d'une puissance de 10 chevaux chacun sous le regard admiratif de milliers de spectateurs venus de toute la Suisse.

.
Ce vol inaugural, d’une durée de 87 minutes, fut piloté de main de maître par Markus Scherdel, pilote d’essai de Solar Impulse. Il s’est familiarisé avec le pilotage du prototype et a exécuté ses premières manoeuvres en vol  - virages, simulation de la phase d’approche  - avant de d’atterrir sur le tarmac à 11h54.

" Ce premier vol a été pour moi un moment très intense ! " a déclaré Markus Scherdel.  "Le HB-SIA s’est comporté comme l’avait laissé prévoir le simulateur de vol ! Malgré son immense envergure et son poids plume, la contrôlabilité de l’appareil correspond à nos attentes ! "

Enthousiaste, André Borschberg, CEO et co-fondateur du projet : "Cette première mission était l’étape la plus risquée du projet. 1h27 d’intenses émotions après 7 années d’étude, de test et de persévérance. Jamais un avion aussi grand et aussi léger n’a volé auparavant ! L’objectif était de vérifier le comportement du prototype en vol ainsi que de tester sa réaction lors de différents manœuvres. Le succès de ce premier vol nous permet d’envisager la suite du programme avec plus de sérénité ! "

"Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir jusqu’aux vols de nuit et plus encore jusqu’au tour du monde mais aujourd’hui, grâce au travail hors du commun de toute une équipe, une phase essentielle vers la concrétisation de notre vision a été franchie." ajoute Bertrand Piccard, Président et initiateur de Solar Impulse.

A terme, l’appareil doit être capable de voler jour et nuit sans carburant grâce à l’énergie solaire.

Voilà une nouvelle étape en vue du projet de tour du monde par étapes en 2013 en avion solaire auquel collaborent depuis 6 ans des consultants Altran. Ce vol inaugural est le fruit du travail intense d’une belle équipe de 70 personnes, a précisé André Borschberg, directeur général de Solar Impulse, sans compter 80 partenaires qui croient et travaillent au succès de ce défi.

Cet été 2010 Solar Impulse va encore entreprendre une série de vols d'essais dont un périple de 36 heures non-stop et des vols de nuit afin de démontrer l'efficacité de son système de propulsion et de conservation de l'énergie solaire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire