Magazine Humeur

Darfour – pas de commerce avec la mort

Publié le 28 novembre 2007 par Kalvin Whiteoak

Le titre de ce billet est emprunté à une action d'automne de la Déclaration de Berne. En effet, cet organisme respectable et respecté a inscrit dans ses priorités une action d'envergure face aux banques suisses impliquées quelque part dans le génocide que l'on connaît, en conjonction avec trois autres ONG actives dans le domaine du contrôle éthique des relations Nord-Sud.

Ce drame humain est en grande partie financé par l’argent du pétrole soudanais. Les banques suisses, UBS et Credit Suisse en tête, mais les banques cantonales pas loin derrière, ont une responsabilité dans ce conflit car elles possèdent des parts – pour 6 milliards de dollars américains - dans les compagnies pétrolières, notamment chinoises, actives au Soudan. La Déclaration de Berne demande aux banques suisses de reconsidérer leurs investissements dans la région, en particulier auprès des quatre grands opérateurs que sont ONGC, Petronas, Sinopec et PetroChina.

Ce blog tient à relayer cet appel et à le faire modestement sien.

Les relations financières qu’entretiennent les banques avec des compagnies qui aident le Soudan à obtenir ses recettes du marché pétrolier ne représentent qu’un exemple – très grave – de la manière dont leurs agissements s’opposent aux droits humains. Selon Andreas Missbach de la Déclaration de Berne : « Les grandes banques UBS et Credit suisse doivent mettre au point un code de conduite substantiel, réalisable et transparent afin d’empêcher toute implication de leur part dans des violations des droits humains.»  Comme le souligne par ailleurs, Christoph Wiedmer, directeur de la Société des peuples menacés, « les milieux économiques ne peuvent plus fermer les yeux sur leurs responsabilités dans les régions où les droits humains sont violés dans de telles proportions. Les investisseurs doivent obtenir des gouvernements et des compagnies pétrolières concernés une réorientation de leurs agissements. Le cas échéant, ils doivent cesser toute relation commerciale avec ces entreprises douteuses.»     Si vous souhaitez connaître au dollar prêt le montant des investissements d'origine suisse dans le pétrole soudanais, vous pouvez télécharger ce tableau Excel détaillé, à jour en octobre 2007. Vous verrez ainsi quelle banque vous devez quitter, ou même quelle compagnie d'assurance …si vous ne souhaitez pas être des complices indirects de ce génocide.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kalvin Whiteoak 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte