Magazine

journaldelarue

Publié le 25 septembre 2007 par Raymond Viger

Posted on by Raymond Viger

Marcher sur 2 pattes : une économie d'énergie!

( Agence Science-Presse) - L'ancêtre de tous les hommes préhistoriques était peut-être un économiste ou un comptable. Parce que le choix de marcher sur deux pattes plutôt que quatre pattes, aurait été pris tout bêtement dans le but d'économiser de l'énergie. Et pas qu'un peu : les humains, lorsqu'ils marchent, n'utiliseraient que 25% de l'énergie dépensée par les chimpanzés lorsqu'ils parcourent la même distance, a calculé Herman Pontzer, de l'Université Washington (Missouri). Au fil des décennies, plusieurs hypothèses ont été proposées pour expliquer que certains de nos ancêtres aient décidé, à un moment donné, de marcher sur deux pattes. Mais aucune de ces hypothèses n'était à ce point " économique ". Le calcul qui vient d'être complété est décrit par certains chercheurs comme le " chaînon manquant "... des hypothèses.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

journaldelarueDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l'ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s'éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Filed under: Agence Science-Presse, Uncategorized Tagué: | économiser énergie, chimpanzé, Herman Pontzer, Université Washington


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • journaldelarue

    Les Wal-Mart du vin Dominic Desmarais, vol.16 no.2 déc.-janvier 2008 Annick Gazaille est propriétaire d’un marché IGA à Magog. Lire la suite

    Par  Raymond Viger
    SOCIÉTÉ
  • journaldelarue

    Projet appartement-études Débourser pour l’avenir Dominic Desmarais, vol.16 no.2 déc.-janvier 2008 Taux de décrochage scolaire alarmant, jeunes qui ne savent pa... Lire la suite

    Par  Raymond Viger
    SOCIÉTÉ
  • journaldelarue

    Cigarettes et loterie dans les dépanneurs Dans le Journal de Montréal du 7 décembre, Yvon Laprade souligne que Québec s’apprête à dicter aux détaillants... Lire la suite

    Par  Raymond Viger
    SOCIÉTÉ
  • journaldelarue

    journaldelarue

    L’économie des extra-terrestres (Agence Science-Presse) – Des extra-terrestres se sont écrasés sur notre planète. Ils ont des décisions de nature économique à... Lire la suite

    Par  Raymond Viger
    SOCIÉTÉ
  • journaldelarue

    journaldelarue

    Le sarrau sexy (Agence Science-Presse) – « Se débarrasser du sarrau blanc ». Sous ce thème, une blogueuse, qui est également scientifique, et sa copine... Lire la suite

    Par  Raymond Viger
    SOCIÉTÉ
  • journaldelarue

    Les coups de cœur de Guillaume Vigneault Guillaume Brodeur, vol.16 no.2 déc.-janvier 2008 Écrivain lauréat de nombreux prix littéraires, Guillaume Vigneault a... Lire la suite

    Par  Raymond Viger
    SOCIÉTÉ
  • journaldelarue

    journaldelarue

    La chasse aux plagiaires (Agence Science-Presse) – Le chercheur qui soumet un texte recopiant en tout ou en partie un texte déjà paru —eh oui, ça arrive— court... Lire la suite

    Par  Raymond Viger
    SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Raymond Viger 469 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte