Magazine Musique

Brève du jour: au secours, Alizée is back !

Publié le 29 janvier 2010 par Mymy738
Brève du jour: au secours, Alizée is back !
Ce matin, après une petite course sous la pluie en écoutant le solo de "November Rain", je m'arrête au kiosque parce que je suis plus à ça près. En retard, je ne vous apprends rien, mais j'ai quand même pris le temps d'acheter mon Technikart et son hors série. Et là, stupeur. La couverture me fait frémir: Alizée is back ! Eurk.
Je l'avais même pas reconnue sur la photo en mode Madonna.
Si mes potes lisent ça ils vont rigoler car tous savent qu'Alizée reste liée à un épisode de mon adolescence qui m'a valu de me faire charrier jusqu'à aujourd'hui.
A treize ans, l'époque où on ne m'avait pas dit que les journalistes étaient des smicards et où je rêvais encore de l'être, j'avais fait une interview d'Alizée pour une émission télé à la con sur France 3. L'information en elle-même est déjà honteuse, mais le plus drôle dans l'histoire c'étaient mes sapes. J'avais une gueule de geek exceptionnelle. Aujourd'hui, on aurait presque pu appeler ça un look indie/alternatif/postmoderne. Frange, appareil dentaire, lunettes rondes et chemisier...orange fluo, sans oublier une énoorme doudoune qui aurait fait pâlir d'envie les porteurs actuels de Monclair. La VHS reste cachée quelque part chez moi et si je la retrouve je la brûle. Je lui ai timidement posé des questions toutes pourries et j'ai trouvé qu'elle cranait grave. Voilà.
Bref, tout ça pour dire que la chanteuse de "Moi, Lolita" (que je précise je n'ai jamais aimé, c'était juste pour passer à la télé), revient, dix ans après son succès radio sponsorisé par Mylène Farmer. Entre temps elle a fait d'autres albums, mais ils sont passés (heureusement) inaperçus.
Après un mariage et des gosses avec Jeremy de la Star'Ac (aka la pérave), et une énorme pause dans sa carrière, elle réapparaît pile au moment où on allait définitivement plus s'en rappeler.
Et maintenant madame se la raconte. C'est qu'elle se prendrait presque pour Madonna. A l'instar de la couv' du Technikart sur laquelle elle fait un peu pute des années 30. En plus elle promet que cet album lorgnera vers le branché (hahaha). Elle renierait donc son passé de disques de supermarchés.
Intitulé "Une Enfant du Siècle", cet opus qu'elle vend comme "electro-pop" arrivera dans les bacs dans quelques mois. Mmhhh on a hâte hein. ça va être dur de patienter pour écouter ce petit bijou musical.
Attendez c'est pas fini, pour se rendre crédible dans son nouveau rôle d'anti-mainstream, Alizée a collaboré avec Institubes. Oui oui le petit label underground qui a signé Poney Poney Run Run. Résultat, la prod de son album sera entre les mains d'or de, entre autres, Chateau Marmont. Silvousplait. Finalement, pour peu qu'elle chante les trois quarts de l'album en anglais, ça va peut-être pas être si pourri que ça.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mymy738 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine