Magazine

Qu'est ce qui fait que les choses changent ?

Publié le 06 novembre 2007 par Fares
Avant-dernier extrait de Manufacturing Consent (hé oui, déjà).
Dans cet extrait, Chomsky aborde deux points intéressants : l'implication citoyenne et la question des médias alternatifs.
Comme l'a dit Georges Bernanos :
On n'attend pas l'avenir comme on attend un train. On le fait.

http://www.youtube.com/watch?v=154y2uVFxkc
Chomsky souligne un point intéressant : en général, on insiste sur le rôle qu'ont joué les leaders, les héros.
Mais ce qui rend possible les changements et les progrès, c'est avant tout la mobilisation populaire. Les choses bougent dans le bon sens parce que suffisamment de gens cherchent à comprendre ce qui se passe autour d'eux, et décident de se mobiliser. En s'engageant dans des mouvements politiques, dans des associations ou dans diverses organisations.
Le pire, je crois, serait de tomber dans un pseudo j'm'en foutisme vaguement désabusé ("boah, ça ne sert à rien, moi je suis revenu de tout"). Ou encore se cacher derrière un espèce de cynisme de façade, qui dissimule en fait bien souvent une naïveté de bisounours :)
Au contraire, je pense qu'il faut essayer de comprendre ce qui se passe autour de nous. Il faut être à l'affût, et essayer d'encourager et de développer les initiatives positives (à chacun de nous de déterminer ce qu'il estime être "une initiative positive" en fonction de ses propres critères).
La deuxième partie de cet extrait porte sur les médias alternatifs, qui sont abordés très brièvement.
La question des médias me semble essentielle. Je crois que notre capacité à résoudre les problèmes de société et à répondre aux enjeux que notre époque, dépend très largement de notre capacité à avoir une vision la plus objective possible de notre société et du monde qui nous entoure. Le rôle des médias est crucial.
Comme le dit Serge Dassault (Le Figaro) de manière tout à fait claire, un journal a pour fonction de servir les intérêts de celui qui le possède (source : Acrimed ou Le Monde Diplomatique) :
(Mon groupe doit) "posséder un journal ou un hebdomadaire pour y exprimer son opinion" et "peut-être aussi répondre à quelques journalistes qui ont écrit de façon pas très agréable"
Les médias alternatifs, collaboratifs et gratuits sont des compléments d'information très précieux. Je crois que ce sont des initiatives intéressantes, qu'il faut encourager, soutenir, et financer (You love it, you buy it. Surtout si c'est gratuit).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fares 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte